2009 Oct. 31-Nov.1: Résultats des parties / Game results

Seulement trois équipes sont toujours actives. Les atôme bourgogne vont jouer en démi finale de la Coupe des Anciens Alouettes lorsque les équipes bantam et midget vont jouer leur premiers matchs des séries éliminatoires. Voici l'horaire des parties: Only three teams remain. The Atom burgundy team will be playing in the semi-final of the Alouettes Alumni Cup while the bantam and the midget teams will be both just starting their playoff games. Here is the game schedule:

Samedi / Saturday, 31 Oct., 2009

Séries éliminatoires / Playoffs
Démi finale, Coupe des Anciens Alouettes / Alouettes Alumni Cup semi-final

Atôme bourgogne 6 @ Lasalle Warriors Blue 0
 
The following report appeared in the Hudson Gazette:
 
The Atom Stallions advanced to the finals with another nailbiter of a game against the Lasalle Warriors.
The Stallions defence was solid the whole game, keeping the Lasalle offence from scoring.
Xavier McCutchen, Joshua Welburn and Gianni Johnston did a great job of penetrating the offensive line to give the quarterback a hard time.
The Stallions offence was slow taking off in the first quarter, but then settled in and started to move the ball down the field.
The game was scoreless until the last two minutes off the game when Sarah Carmichael found an opening in the defensive line with a 30-yard run down the sideline to score.
----------------------

Séries éliminatoires / Playoffs
Quart de finale, Coupe Jack Simpson / Jack Simpson Cup quarter-final

Midget 33 @ Dragons de la Beauce 25

Midget team stats

Le roi est mort. Vive le roi!


L'équipe midget des Stallions vient tout juste de battre le champion provincial en titre, l'équipe des Dragons de la Beauce et elle passe au démi-finale du Championnat de la Coupe Jack Simpson dans lequel elle va jouer contre les Vicas de Victoriaville.
OK, c'est vrai ce n'est pas la même équipe que l'année dernière mais c'est toujours la même organisation qui était la championne.

Le défense des Stallions avait joué un match exceptionnel ayant marqué trois touchés. Ces exploits avaient fort encouragé les joueurs offensifs, surtout aprés être privés de leur quart-arrière Max Trudeau à  cause d'une blessure à  la fin de la première démi du match, de même que leurs partisans.

Compte rendu du match

Quel match! 

Au cours des cinq saisons depuis son adhésion à  la ligue LFMQ l'équipe midget avait joué quelques parties mémorables dont le match démi-finale de la Coupe Jack Simpson contre St-Hubert en 2005 de même que la partie du championnat de la Coupe Jack Simpson en 2006. Cette victoire contre les Dragons de la Beauce fera partie de ce groupe élite des matchs dont les gens vont se parler longtemps, peu importe le sort du reste des séries éliminatoires. C'est l'attitude, la détermination, la persévérance et le multitude des jeux individuels extraordinaires mis ensemble qui avaient rendu ce groupe de joueurs une équipe. On pouvait déjà  percevoir ces capabilités aprés la victoire contre Joliette mais dans le match contre les Dragons ils l'ont porté à  un niveau plus élevé.

Le debut du match n'augurait pas bien. 10 minutes avaient à  peine écoulé et les Stallions tiraient déjà  en arrière 17 à  0 après avoir vu les beaucerons marquer des points sur leurs trois premières séries offensives. La situation semblait de s'empirer quand les Dragons avaient récupéré le ballon sur le botté d'envoi suivant et ils avaient obtenu un 1-er essai à  la ligne de 21 verges. Toutefois, le momentum avait commencé à  changer à  ce point parce que la défense des Stallions n'avait permis à  leurs adversaires que d'avancer trois verges et elle leur avait obligés de tenter un placement. Le ballon avait raté la cible et les Dragons devaient se contenter avec un seul point.  

Lorsque l'offense des Stallions avait des difficultés à  créer des opportunités à  marquer des points, d'un part en raison du vent très fort qui leur opposait pendant le 1-er quart, la défense avait arrêté les quatre prochaines attaques de Beauce et elle avait marqué les premiers points au milieu du 2-ème quart quand Ryan Petrie avait bloqué un botté de dégagement à  la ligne de 10 verges, le ballon était ensuite dévié vers la zone des buts o๠Petrie l'avait recouvré pour un touché. Max Trudeau avait reussi le botté de transformation pour reduire l'écart à  18 à  7.

À la fin du 2-ème quart, il semablait comme si l'offense aurait enfin marqué quelques points quand ils avaient avancé 30 verges jusqu'au territoire de Beauce, mais sur un jeu du 3-ème essai à  la ligne 39 verges avec seulement 20 secondes à  jouer, Trudeau s'apprêtait à  faire une passe et après avoir trouvé aucun receveur ouvert il avait décidé de courir avec le ballon. Il avait été plaqué par un joueur de Beauce, mais dès que les arbitres avaient sifflé l'arrêt du jeu Trudeau avait indiqué qu'il avait besoin d'aide. Dés que les entraîneurs se sont approchés à  lui, ils avaient immédiatement perçu qu'on avait besoin d'une ambulance. Malheureusement, alors qu'ils attendaient, ils ne pouvaient immobiliser le bras de Trudeau que d'une manière improvisée parce qu'il n'y avait pas de soigneur qui pouvait le faire d'une façon professionnelle. Les exécutifs de l'association devront expliquer pourquoi on avait pas assuré la disponibilité d'un soigneur pour un match aussi important. Il est également très important de demander à  l'équipe de Beauce pourquoi leur propre soigneur n'était pas équippé pour répondre à  une telle situation.
Heureusement, l'ambulance est arrivée vite et on avait transporté Trudeau à  l'hôpital o๠son poignet était mis dans le plâtre et vers 18 h 30 il était en route chez lui.

Sur le terrain du jeu, cependant, la situation ne semblait pas bonne. Privés de leur quart-arrière partant et avec deux autres joueurs offensifs également blessés, il ne semblait pas possible que les Stallions auraient pu sortir gagnants. Mais personne ne l'avait dit à  la défense car ils avaient commencé à  jouer avec plus d'intensité, même après un revirement commis par l'offense à  leur propre ligne de 40 verges au début du 3-ème quart, et leur efforts avaient commencé à  porter fruit.

Sur la série offensive suivante de Beauce Alexandre Chevrier avait intercepté une passe, puis il avait couru 80 verges jusqu'à  la zone des buts pour marquer un touché et porter la marque à  18 à  13. Le momentum était définitivement du côté des Stallions à  ce point là  parce que sur le botté d'envoi suivant Chevrier avait envoyé le ballon en haut par dessus du terrain o๠le vent l'avait répoussé, le ballon est tombé à  la ligne de 50 verges de Beauce o๠il avait été récupéré par Ryan Petrie. Aprés une attaque de huit jeux l'offense avait profité de cette opportunité pour marquer un touché sur une course de 3 verges de Francis Perrealt. Les Stallions ménaient pour la première fois dans le match 19 à  18. Ce qui l'avait rendu possible était un jeu audace sur un 4-ème essai, un jeu d'une pass-suivie-d'une-course de 48 vereges effectué par Nick Mann sur une passe de Bryce Vieira sur lequel ils avaient obtenu un 1-er essai à  un verge de la zone des buts.  

Sur la série offensive suivante de Beauce la défense les avait obligé de dégager le ballon après un sac du quart-arrière de Samuel Kingsbury sur un jeu de 3-ème essai. Le botté avait été capté à  la ligne de 50 verges de Beauce par Vieira qui avait ensuite navigué autours des joueurs de Beauce jusqu'à  la zone des buts pour augmenter l'avantage des Stallions à  25 à  18.

À la fin du 3-ème quart Beauce avait réussi à  niveller la marque à  25 à  25 après avoir profité du vent pour exécuter quelques longues passes au cours d'une attaque de 78 verges. Toutefois, l'offense des Stallions avait répondu avec une attaque encore plus impressionnante pour reprendre le devant pour de bon. À partir de leur propre ligne de 4 verges et maintenant avec le vent qui leur poussait dans le dos, ils avaient d'abord avancé 24 verges sur quatre jeux. Sur le jeu suivant Vieira avait lancé une passe de 32 verges à  Perreault qui avait ensuite couru 50 verges dans la zone des buts pour mettre son équipe de nouveau en avant 31 à  25 avec 12:41 toujours à  jouer dans le match.

L'attaque de Beauce avait ensuite embarqué sur le terrain trois fois mais ils n'avaient jamais reussi d'avancer au-déla du centre du terrain et chaqune des trois séries s'est terminée en revirement - les deux premières à  cause de verges insuffisants pour un 1-er essai et la dernière à  cause d'une interception de Francis Desjardins. Chevrier avait marqué les deux derniers points grâce à  ses bottés de dégagement de plus de 60 verges qui avaient traversé la zone des buts.

Vieira et Perreault étaient les deux joueurs exceptionnels à  l'attaque avec Perreault qui avait cumulé 105 verges (2 portées pour 10 verges et 4 passes captées pour 95 verges). Vieira avait contribué 77 verges (22 portées pour 58 verges et 1 passe captée pour 19 verges) en plus de 144 verges par la passe (6 passes dont 5 complétées et aucune interception).  

À la défense, Petrie et Cooke avaient chacun recouvré un échappé lorsque Chevrier et Desjardins avaient chacun fait une interception. Alexandre Cloutier avait deux sacs du QB lorsque Kingsbury en avait 1. Chevrier avait fait 10 plaqués au cours du match, Cloutier en avait 5 tandis que Kingsbury et Cooke en avaient 4 chaque.

The king is dead. Long live the king!

The Stallions midget team has just beaten the reigning provincial champion, the Beauce Dragons, to advance to the Jack Simpson Cup semi-final game where they will play against the Victoriaville Vicas.

Of course, the Dragons are not the same team that they were last year but they are still the same organization that was the current champion.

Stallions defense played exceptionally well, scoring three touchdowns, boosting the spirits of the offensive players after losing their QB Max Trudeau at the end of the first half due to an injury as well as all the fans who came to cheer them on.
 
Game report
 
What a game!
 
In the five seasons since joining the league the midget team has played some memorable games. The 2005 semi-final game against St-Hubert was one, the 2006 Jack Simpson championship game was another. This win against the Beauce Dragons will be part of this elite group of games that people will talk about for a long time regardless of what happens for the rest of the playoffs. The spirit, the determination, the perseverance and the many great individual plays combined together to define this groups of players as a team. In the win against Joliette one could already see what this team was capable of accomplishing but in the game against the Dragons they took it to a higher level.
 
The game did not get off to a good start. It was barely 10 minutes old and Stallions were already down 17-0 after Beauce scored on their first three possessions. The situation looked even worse after the Dragons recovered the ball on the ensuing kick-off and had a 1-st down at the 21-yd line. However, the momentum started to shift at that point because Stallions defense only allowed their opponents to gain three yards and forced them to attempt a field goal. The ball sailed wide and Beauce only got one point out of it.
 
While Stallions offense wasn't able to generate any scoring opportunity, partly due to a very strong wind that they had to face in the 1-st quarter, the defense stopped Beauce on the next four possessions and scored the first points mid-way through the 2-nd quarter when Ryan Petrie blocked a punt at the Beauce 10-yd line, the ball was deflected into the end zone and Petrie recovered it for a touchdown. Max Trudeau kicked the convert to make it 18-7.
 
At the end of the first half, the offense looked like they would finally score some points when they moved 30 yards into Beauce territory but, on a 3-rd down play at the 39-yd line with only 20 seconds left on the clock, Trudeau dropped back to pass and after not finding any open receiver decided to run with the ball. He was tackled by a Beauce player but as soon as the play was whistled down by the referee Trudeau indicated that he needed help. When the coaches approached him they sized up the situation and immediately requested an ambulance. Unfortunately, while they were waiting for it, they were only able to immobilize Trudeau's arm with a makeshift splint because they did not have a trainer who could do it professionally.
Stallions executives will have to answer some tough questions why a trainer was not provided for such an important game. It is also very important to ask the Beauce team why their own trainer was not prepared to handle such a situation.
Luckily, the ambulance arrived quickly and Trudeau was taken to a local hospital where his wrist was placed in a cast and by around 6:30 pm he was on his way back home.
 
On the playing field, however, the situation did not look good. Without their starting QB and with two other offensive players also injured it did not look like the Stallions had any chance of turning the game around. However, no one said this to the defense because they started to play with more intensity, even after the offense turned the ball over at its own 40 yard line at the beginning of the 3-rd quarter, and it started to pay off.
 
On the ensuing Beauce possession Alexandre Chevrier intercepted a pass and then ran 80 yards into the end zone for a touchdown to make the score 18-13. The momentum was definitely on Stallions' side at that point because on the ensuing kickoff Chevrier kicked the ball high into the air where it was blown back by the wind and landed at the Beauce 50-yd line to be recovered by Ryan Petrie (ed.: earlier version indicated that Ryan Cooke had recovered the ball. Sorry for the error) . Eight plays later the offense took advantage of the opportunity to score a touchdown on a 3-yd run by Francis Perrealt and a 19-18 lead for the first time in the game. What made this possible was a gutsy 4-th down play, a 48-yd catch-and-run play by Nick Mann on a pass from Bryce Vieira, that gave the team a first down at the 1-yd line.
 
On the following Beauce possession the defense forced the Dragons to punt after Samuel Kingsbury sacked the QB on a 3-rd down play. The punt was fielded at the Beauce 50-yd line by Vieira who weaved his way through the Beauce players into the end zone to increase the Stallions lead to 25-18.
 
At the end of the 3-rd quarter Beauce managed to tie the score at 25-25 after taking advantage of the wind to execute a couple of long passing plays on a 78-yd drive. However, Stallions offense responded with an even more impressive scoring drive to re-take the lead for good.
Starting from their own 4-yd line and with the wind helping them this time, they moved up 24 yards in four plays before Vieira threw a 32-yd pass to Perreault who then ran 50 yards into the Dragons end zone to put his team back in front 31-25 with 12:41 still to play in the game.
 
Beauce was able to put together three more offensive drives but they never got past mid-field and all three ended in turnovers - the first two on downs and the last one on an interception by Francis Desjardins. Chevrier scored the last two points for the Stallions thanks to his punts of more than 60 yards that went through the end zone.
 
Vieira and Perreault were the two outstanding players on offense with Perreault contributing 105 yards (2 carries for 10 yards and 4 catches for 95 yards). Vieira contributed 77 yards (22 carries for 58 yards and 1 catch for 19 yards) in addition to 144 passing yards (6 passes, 5 completed and no interceptions).
 
On defense, Petrie and Cooke each had a fumble recovery while Chevrier and Desjardins each had an interception. Alexandre Cloutier had two QB sacks while Kingsbury had 1. Chevrier led with 10 tackles in the game, Cloutier had 5 while Kingsbury and Cooke had 4 each.


Dimanche / Sunday, 1 Nov., 2009

Séries éliminatoires / Playoffs
Quart de finale, Coupe LFBQ / QBFL Cup quarter-final

àle-Bizard Vikings 20 vs Bantam 50

Bantam team stats

Après deux semaines de répos, ça avait pris à  l'équipe bantam la première moitié entière du match pour se reveiller mais une fois qu'elle avait trouvé son rythme naturel, elle avait complètement dominé les Vikings de l'Ile-Bizard pour gagner 50 à  20 et ainsi avancer au match demi-finale de la Coupe LFBQ.

Le botté d'envoi au debut du match était une bonne indication que leurs instincts normaux n'étaient pas à  point parce qu'ils étaient complétement surpris par le botté court qui avait été récupéré par les Vikings. Toutefois, la défense des Stallions avait rapidement donné à  leurs adversaires un avant-goût des choses à  venir, quand Alex Pilon s'est trouvé derrière la ligne offensive et il avait plaqué le quart-arrière sur le premier jeu du match. Deux jeux plus tard, les Vikings devaient dégager le ballon et l'offense des Stallions s'est rendu rapidement à  la ligne de 18 verges de l'Ile-Bizard, mais elle avait subi un revirement à  cause de verges insuffisants pour un premier essai. Toutefois, elle avait repris le ballon immédiatement grâce à  un échappé récupéré par Samuel Theroux. Il fallait ensuite seulement quatre jeux avant que Quaid Johnson lançait une passe de 21 verges à  Alex Pilon dans la zone des but pour donner aux Stallions une avance de 7 à  0.

La défense avait ensuite provoqué un autre revirement, un échappé recouvré par Ryan Dickson, et Alex Pilon l'avait transformé rapidement en six points avec un touché sur une course de 23 vereges pour porter la marque à  13 à  0. Les Stallions avaient augmenté leur avantage à  15 à  0 grâce à  une touche de sureté mais les Vikings avaient tout de suite réduit l'écart à  15 à  7 quand ils avaient profité d'un revirement et leur joueur # 82 avait marqué sur un jeu d'une passe-suivie-d'une-course de 34 verges avec seulement six secondes à  jouer dans le 1-er quart. Son exploit avait levé l'esprit des partisans des Vikings mais Alex Pilon les avait faits taire quand il avait marqué un touché sur une course de 108 verges sur le botté d'envoi subséquent pour porter la marque à  21 à  7.

Il semblait à  ce point-là  comme si les Stallions pourraient marquer de points facilement mais ils n'avaient réussi qu'en marquer deux lors du 2-ème quart au cours duquel ils avaient commis cinq revirements. Les Vikings, par contre, avaient continué à  jouer fort et ils avaient finalement été récompensés d'un touché sur une course d'un verge reussi par leur quart-arrière # 10 qui avait porté la marque à  23 à  13 à  la pause de mi-temps.

Pendant la pause les entraîneurs des Stallions avaient effectué quelques ajustements qui se sont avérées très propices parce que les Stallions avaient marqué sur chacune de leurs quatre séries offensives alors que la défensive avait gardé l'offense des Vikings en échec avec de revirements et de pertes de verges sur presque tous les jeux. Kevin Cronn avait marqué un touché sur une course de 34 verges lorsque Serge Pilon en avait marqué trois sur des courses de 9, 30 et 65 verges.

Au cours du 4-ème quart, les Vikings avaient réussi à  marquer un autre touché avec moins de quatre minutes à  jouer sur un jeu d'une passe-suivie-d'une-course de 14 verges par leur jouer # 10 pour porter la marque final à  50 à  20. Après le match de nombreux joueurs des Vikings de même que de partisans sont venus parler aux frères Pilon qui étaient leurs coéquipiers il y a quelques années quand ils jouaient au niveau moustique et ils avaient remporté le championnat du Ballon d'Argent. Étant donné que les Vikings monteront l'année prochaine à  la division Bill Allan o๠ils affronteront les Stallions, la saison prochaine s'avére d'être trés intéressante.

Serge et Alex Pilon se sont distingués en attaque: Serge avait cumulé 195 verges sur 10 portées de ballon alors qu'Alex en avait 113 (57 sur 4 portées et 56 verges sur 2 passes captées). À la défense, Théroux et Dickson se sont distingués avec un échappé recouvré par chacun, alors que Alexandre Normand, Codey Daly et Cronn avaient chacun fait une interception. Serge Pilon avait aussi contribué à  la défense avec quatre sacs du quart-arrière, Samuel St-Denis en avait deux lorsque Alex Pilon, Jacob Wyman et Jesse Fournier ensemble en avaient reussi trois autres. Normand et Daly avaient fait le plus grand nombre de plaqués.
After being idle for almost two weeks it took the bantam team the first half of the game to get the cobwebs out of their system but once they found their natural rythm they completely dominated the Ile-Bizard Vikings to win 50-20 and advance to the QBFL Cup semi-final game.

The opening kickoff was a good indication that their normal quick instincts were dulled by the two week layoff as they got caught completely off guard by an on-side kick that the Vikings recovered. However, Stallions defense quickly gave their opponents a taste of things to come when Alex Pilon got around the o-line and sacked the QB on the first play of the game. Two plays later, the Vikings punted and Stallions offense quickly got to the Ile-Bizard 18-yd line but they turned the ball over on downs only to get it right back after Samuel Theroux recovered a Vikings fumble. Four plays later Quaid Johnson threw a 21-yd TD pass to Alex Pilon to give the Stallions an early 7-0 lead.

The defense then caused another turnover, a fumble recovery by Ryan Dickson, and Alex Pilon quickly turned it into six more points on a 23-yd TD run to make the score 13-0. Stallions increased their lead to 15-0 thanks to a safety but the Vikings quickly reduced the lead to 15-7 when they capitalized on a turnover and their #82 scored on a 34-yd catch-and-run play with just six seconds left to play in the 1-st quarter. The score lifted the spirits of the Vikings fans but Alex Pilon silenced the crowd very quickly when he ran 108 yards to score a touchdown on the ensuing kickoff to make the score 21-7.

It looked like the Stallions might blow it open at that point but they only managed to score two points in the 2-nd quarter and they turned the ball over five times. Vikings, on the other hand, kept playing hard and they were finally rewarded with a TD on a 1-yd run by their QB #10 to make the score 23-13 at half time.

At the break Stallions coaches made some adjustments and it worked great because Stallions scored on each of their four possessions while the defense kept the Vikings in check with turnovers and loss of yards on almost every play. Kevin Cronn scored a touchdown on a 34-yd run while Serge Pilon scored three on runs of 9, 30 and 65 yards.

In the 4-th quarter the Vikings managed to score one more TD with less than four minutes left to play on a 14-yd catch-and-run play by #10 to make the final score 50-20. After the game many Vikings players and fans came to talk to the Pilon brothers who used to be their team mates a few years ago when they played at the mosquito level and won the Ballon d'Argent championship. With the Vikings moving up to the Bill Allan division for next year where they will face the Stallions during the regular season it promises to be an interesting season.

Serge and Alex Pilon were the outstanding offensive players with Serge gaining 195 yards on 10 carries while Alex had 113 (57 on 4 carries and 56 on 2 catches).

On defense, Theroux and Dickson stood out with one fumble recovery each while Alexandre Normand, Codey Daly and Cronn each had an interception. Serge Pilon also contributed on defense with four QB sacks, Samuel St-Denis had two while Alex Pilon, Jacob Wyman and Jesse Fournier combined on three others. Normand and Daly were the leading tacklers.

About this Entry

This page contains a single entry by Zbig published on November 1, 2009 1:02 PM.

Les mystères des séries dévoilés / Playoff mysteries revealed was the previous entry in this blog.

Important: bus pour les parents et les fans / bus for parents and fans is the next entry in this blog.

Find recent content on the main index or look in the archives to find all content.

Pages

Powered by Movable Type 4.21-en