October 2009 Archives

Lorsque on parle des séries éliminatoires aux niveaux inferieures comme atôme, moustique ou pee-wee, de même qu'au plus haut niveau qui est junior,le systéme des séries est assez facile à  comprendre. Il n'y a qu'un seul group d'équipes et le classement final decide quelle équipe jouera contre quelle autre équipe.

Mais, aux niveaux bantam et midget, les choses ne sont pas si simples. Chaque league a deux divisions ou plus et les séries impliquent toutes les équipes confondues. Chaque année des personnes demandent de savoir comment fonctionnent les séries et de fois, on leur donne des bonnes réponses et d'autres fois non. Cette année, aprés avoir reçu plusieurs questions à  propos de ce sujet, je vais essayer de decrire le systéme des séries éliminatoires pour assurer qu'une explication précise et claire soit disponible pour tout le monde.

Tout d'abord, la ligue midget o๠on trouve deux divisions - une qui porte le nom Bruno Heppell et qui a 10 équipes et l'autre qui s'appele Wilbert Scott et qui a 12 équipes. Au cours de la saison régulière les équipes dans chaque division jouent de matchs uniquement contre les autres équipes dans la même division. Les matchs de la saison régulière ont trois buts:
  1. décider l'équipe championne de la saison régulière
  2. idenitifier les équipes qui vont avancer à  la division BH et les équipes qui vont descendre à  la division WS pour la saison suivante
  3. identifier quelles équipes se qualifieront pour les différentes séries éliminatoires de certains trophées
Pour le premier but c'est facile - l'equipe qui finit en prémière place devient le champion de la saison régulière. Cependant, de temps en temps, ça arrive qu'il y plus qu'une seule équipe au sommet du classement. En fait, on peut avoir deux, trois et même quatre dans une égalité au premier rang. Dans ce cas là , on utilise des régles complexes et mystérieux pour décider qui recevra le trophée mais c'est un sujet qui mérite un livre pour être bien traité. On revient à  notre sujet current.

Le deuxième but est aussi simple - les deux équipe au fond du classement (9-ième et 10-ième place) de la division BH descendent à  la division WS et le contraire se passe avec les deux équipes les plus hautes de la division WS qui avancent à  la division BH pour la saison subsequente.

C'est le troisième but qui est plus complexe. Mais, au lieu d'utiliser de mots, dont j'aurait peut-être besoin pour quelques pages, vaut mieux suivre l'indice de la vieille expression qu'une image vaut mille mots. Le dessin qui est en bas devrait faire bien comprendre le systéme des séries. Sinon, laissez-moi un commentaire ou me poser la question directement quand vous me verrez prés d'un terrain de football.
When it comes to the playoffs at the lower levels like atom, mosquito and pee-wee, as well as at the highest level which is junior, the playoff system is relatively easy to understand. There is just one group of teams and the final, regular season standings determine which team plays against which other team.

But, at the bantam and midget levels things are not so simple. Each league has two or more divisions and playoff games involve teams from all the divisions mixed together. Each year many people ask questions about how the system works and sometimes they get good explanations and sometimes they do not.  So, this time, after receiving some questions about this from several people, I will try to describe the playoff system to make sure that there is a clear and concise explanation available for everyone,

First, the midget league which has two divisions, one called Bruno Heppell in which there are 10 teams, and the other one called Wilbert Scott where there are 12 teams. During the regular season, the teams in each division only play games against other teams in the same division. These games have three purposes to fulfill:
  1. to determine the regular season champion who then gets a trophy
  2. to identify which teams will be promoted to the BH division and which ones will be relegated to the WS division for the following season
  3. which teams will compete for the different playoff trophies
For the first one it's easy - the team that finishes in first place is the regular season champion. However, sometimes there isn't just one team at the top of the standings and instead there are two, three and even four teams tied for first place. Then,some very mysterious and complicated rules get used to decide who gets the trophy but that's a subject for another book. Back to the topic at hand.

The second is also pretty simple - the two teams that finish at the bottom of the standings (9-th and 10-th) in the BH division are relegated to the WS division for the next season while the opposite happens to the top two teams in the WS division, which get promoted to the BH division for the subsequent year.

It's the third one that is a bit more complex. Instead of describing it in words, which might take many pages, it is better perhaps to try the old expression that a picture is worth a thousand words. The illustration below should provide a good explanation. If not, then please leave me a comment or ask me directly when you see me around the field somewhere.

Junior team players at the CCES course
Pour pouvoir suivre facilement tous les matchs des séries éliminatoires de la ligue LFMQ, SVP consultez le document qu'on voit en bas


Mis-à -jour:
2 nov. - les matchs des séries aprés le premier tour
To keep track of all the QMFL playoff games this season please use the document shown below.

Updates:
Nov. 2 - QMFL playoff games updated with results from week 1


Tous les matchs des séries éliminatoires LFMQ pour la saison 2009
All playoff games for the QMFL 2009 season

(PDF 46 k, Nov.2, 2009)


Pour la ligue LFBQ, on vous présente un dessin qui montre le systéme des séries éliminatoires de même que la liste des parties actuelles de la saison 2009 en bas.

A diagram showing the QBFL playoff system and the actual list of playoff games in the 2009 season are shown below.





Tous les matchs des séries éliminatoires LFBQ pour la saison 2009
All playoff games for the QBFL 2009 season
(PDF 46 k, Nov.2, 2009)
À la fin de la saison 2008 j'ai récuperé les statistiques officielles que l'on peut trouver sur le site web de la ligue LFJQ pour tous les matchs de la saison régulière, je les ai entrées dans une feuille EXCEL et j'ai fait quelques calculs pour comparer les performances des Stallions contre les autres joueurs de la ligue. Les résultats de cette analyse avaient été affichés sur les site web des Stallions et on peut toujours les trouver ici.
Cette année, maintenant que les statistiques pour la saison 2009 sont disponibles, j'ai fait la même chose. On peut trouver les résultats ci-dessous. Bonne lecture!.
At the end of the 2008 regular season I took the game statistics that are available on the QJFL web site, plugged them into an EXCEL spreadsheet and did some calculations to see how well the Stallions players did against the rest of the league. The results of these calculations were then available on the Stallions web site that you can find here.
Now that the statistics are available for the 2009 season I have done the same thing and the results are shown below. Enjoy!

QJFL offense points leaders
Les meilleurs marquers de points
Top points scorers
-
QJFL offense rushing leaders
Les meilleurs porteurs de ballon
Top rushers
-
QJFL offense receiving leaders
Les meilleurs receveurs
Top receivers
-
QJFL offense passing leaders
Les meilleurs quarts arrières
Top passers
-
QJFL defensive leaders
Les meilleurs joueurs defensifs
Top defensive players
-
QJFL teams by total offensive yards gained
Les équipes classées par la production offensive (version corrigée)
Teams ranked by offensive output (corrected version)
-
QJFL teams by total defensive yards allowed
Les équipes classées selon l'éfficacité defensive (version corrigée)
Team defenses ranked by yards allowed (corrected version)
-

L'Association de Football de St-Lazare offre aux parents et aux partisans de l'équipe midget la possibilite de voyager en bus à  St-Georges de Beauce pour le match des séries éliminatoires contre les Dragons qui aura lieu le samedi, 31 octobre. Il est prevu que le coût d'un billet aller-retour serà  35 $. Toutes les personnes qui aimeraient partager ce service sont priées de contacter la gérante de l'équipe Nathalie Pawsey le plus tôt possible pour réserver une place.

Mis-à -jour de 29 octobre: il n'y aura pas d'autobus pour les partisans à  cause de nombre insufissant de passagers.

The St-Lazare Stallions are offering the fans and parents of the midget team the possiblity of travelling to St-Georges-de-Beauce for the playoff game against the Dragons on Saturday, Oct. 31, in a coach bus. The cost of a return ticket is expected to be $35. If anyone is interested in going by bus then please contact the team manager Nathalie Pawsey as soon as possible to reserve a place.

October 29 update: there will be no bus for the Stallions fans because not enough people indicated that they would use the service.

2009 Oct. 24-25: Résultats des parties / Game results

Cinq équipes sont en action cette semaine. Quatre d'eux, l'équipe atôme bourgogne, pee-wee AA, pee-wee AAA et junior, sont impliquées dans des matchs des séries éliminatoires. L'équipe pee-wee AAA a une opportunité de récidiver: l'année dernière, aprés avoir fini en 4-ième place, elle avait vaincu les équipes #1 et #2 pour gagner le championnat LFRN.

L'équipe midget jouera sa dernière partie de la saison régulière qui va decider sa place dans le classement. Dependant du résultat du match des Cougars de Lakeshore, elle peut finir en 4-ième ou bien 5-ième place et elle est déjà  assurée de la participation aux séries éliminatoires de la Coupe Jack Simpson. L'quipe adverse qu'elle devra affronter dans la première ronde des séries serà  soit les Dragons de la Beauce, soit les Packers de Greenfield, soit les Bulldogs de Laval.

L'équipe bantam jouit une semaine de répos avant son premier match des séries contre les Vikings d'àle-Bizard,


Une indice gratuite: il y a maintenant beaucoup des chantiers de construction sur les routes. Avant d'entamer votre parcours vers le match des Stallions, on vous suggére de consulter le site web du Ministère de Transport pour voir l'état des routes actuel à  travers les caméras de ciculation.

Five teams are in action this week. Four of them: atom burgundy, pee-wee AA, pee-wee AAA and the junior team, are playing in playoff games. The pee-wee AAA team has an opportunity to repeat what they did last year: they finished 4-th and then they beat the #1 and #2 teams in the playoffs to win the NSFL championship.

The midget team is playing its last regular season game that will decide the final standings. Depending on what the Lakeshore Cougars do this weekend, the midget team will finish in either 4-th or 5-th place and is assured of playing in the Jack Simpson Cup playoffs. Their opponent in the first round will be either the Beauce Dragons, the Greenfield Park Packers or the Laval Bulldogs.

The bantam team enjoys a week off before it plays its first playoff game against the àle-Bizard Vikings.


Free advice: considering that there are many construction areas on the roads, I suggest that you go to the Transport Quebec website and check the current state of the road that you plan to take through the traffic cameras. The link to their site is below.


Samedi/Saturday, 24 Oct., 2009

Séries éliminatoires / Playoffs
démi finale, Championnat LFRN / NSFL Championship semi-final

Pee-wee AAA 0 @ Lakeshore Cougars 62

-------------

Séries éliminatoires / Playoffs
quart de finale, Coupe Manson / Manson Cup quarter-final

Junior 16 @ South Shore Monarx 30

Junior team game stats

Pendant plus de trois quarts du match, il semblait comme si les Stallions aurraient une chance de battre les Monarx et d'avancer au deuxième tour des séries éliminatoires. Avec seulement 12 minutes à  jouer, Alex Lewis avait reussi un botté de placement de 19 verges pour mettre les Stallions en avant 16 à  10. Malheureusement, les Monarx avaient marqué trois fois après ça et ils semblaient de s'ameliorer, tandis que les Stallions semblaient de jouer avec désespoir : ils avaient écopé plusieurs pénalités et commis plusieurs revirements. En fait, si on pouvait identifier une faiblesse constante de cette équipe pendant la saison, malgré les nombreux moments quand ils ont fait de très bons jeux et quand ils ressemblaient à  une équipe au lieu d'un groupe des individuels, c'était qu'une fois ils sont tombé derrière leurs adversaires sur le tableau de pointage ils semblaient de s'effondrer et ils n'avaient plus de la persévérance pour reprendre les devants.

Le match s'est entamé avec un tel jeu dont les gens parlent après le match quand Jordan Jasiukajc avait recouvré un échappé des Monarx à  leur ligne de 38 verges sur le botté d'envoi. Grâce à  quelques pénalités de l'équipe de la Rive Sud et des bonnes courses de Chris McCarthy les Stallions sont arrivés à  la ligne des 12 verges mais ils ne pouvaient pas obtenir une première essai et ils devaient se contenter d'un placement de 20 de Lewis pour se mettre rapidement en avant 3 à  0.

Après un botté de dégagement des Monarx, les Stallions avaient commencé une nouvelle série offensive à  leur propre ligne de 35 verges. Après avoir avancé jusqu'à  la ligne de 46 verges, ils devaient réculer 10 verges à  cause d'une pénalité de Chase Vieira. Toutefois, Vieira s'est rachetés sur le jeu suivant quand il avait marqué un touché sur un jeu d'une passe suivie d'une course de 74 verges entamé par Nathan Desnoyers. Lewis était bon sur la transformation et les Stallions étaient en avant 10 à  0 après moins de sept minutes écoulés dans le match.

Même aprés un touché des Monarx au début du 2-ième quart, les Stallions semblaient d'être toujours en contrôle grâce à  de bons jeux défensifs qui avaient créé deux revirements. L'offense des Stallions n'avait pas reussi de profiter du premier revirement, qui était un échappé recouvré par Laurent Dubreuil, mais ils avaient fait payer aux Monarx pour le deuxième, qui était un revirement pour le nombre d'essais. Ils ont obtenu un premier essai à  la ligne d'un verge quand l'arbitre avait décidé Pascal Plante était plaqué avant d'enter dans la zone des buts après une réception de 12 verges, mais deux pénalités consecutives leur avaient fait reculer et de nouveau ils devaient se contenter d'un placement qui leur avait donné  une avance de 13 à  3.

Avant la fin de la première démi Alexis Aristyl avait attrapé une passe de 25 verges dans la zone des buts mais son exploit avait été annulé en raison d'une pénalité des Stallions.

Les Monarx avaient reduit l'écart à  13 à  10 au début du 3-ième quart, mais les Stallions étaient encore en contrôle. Au début du 4-ième quart ils avaient une opportunité en or d'augmenter leur avance quand, grâce à  quelques pénalités de l'équipe de la Rive Sud, ils ont obtenu une autre fois un premier essai à  la ligne d'un verge mais ils n'étaient pas capables de pénétrer la zone des buts et ils devaient se fier du pied de Lewis pour marquer trois points sur son troisième placement du match qui avait rendu le pointage 16 à  10.

Après cela, la situation s'est détériorée rapidement. D'abord les Monarx avaient marqué un touché pour prendre le devant 17 à  16. Les Stallions avaient ensuite perdu la possession du ballon à  cause d'une interception mais ils l'ont immédiatement repris quand Dubreuil avait intercepté une passe. Malheuresement, la defense des Monarx avait marqué un autre TD immédiatement sur un retour d'une interception pour se mettre en avant 23 à  16 avec six minutes à  jouer dans le match.

Avec le sort du match toujours à  leur porté, l'offense des Stallions avait entamé une nouvelle attaque mais avec 2:25 à  jouer ils avaient commis un autre revirement à  cause d'une interception. Les Monarx n'avaient pas raté cette opportunité pour marquer un autre majeur et rendre le pointage à  30 à  16. Les Stallions avaient repris le ballon avec seulement 1:12 à  jouer mais c'était trop tard.

Desnoyers avait terminé le match avec 233 verges par la passe (34 passes tentées, 15 complétées et 5 interceptions). McCarthy avait contribué 123 verges (62 sur 10 portées et 61 sur 4 passes captées), tandis que Vieira avait ajouté 89 verges sur trois réceptions. À la défense, en plus de l'interception de Dubreuil, Jasiukajc, Dubreuil, Dany Allaire et Andrew Palmer avaient chacun recouvré un échappé. Tyler Valdez, qui semblait toujours de suivre sur chaque jeu le porteur de ballon #33 des Monarx, Charles-Olivier Conway, Nick Lux et Jasiukajc avaient fait le plus grand nombre de plaqués.

For more than three quarter of the game it looked like the Stallions just might have a chance to beat the Monarx and advance to the second round of the playoffs. With just 12 minutes left to play, Alex Lewis had kicked a 19-yd field goal to put the Stallions ahead 16-10. Unfortunately, the Monarx scored three times after that and seemed to be getting better as the game progressed while Stallions seemed to go into desperation mode, incurring numerous penalties and committing turnovers. In fact, if there was one constant weakness that the team displayed during the year, despite the many moments when they made great plays and looked like a team instead of a group of individual players, it was that once it fell behind, it seemed to fall apart and did not seem to have the drive and perseverance to retake the lead.

The game started off with one of such great plays that people talk about after the game when Jordan Jasiukajc recovered a Monarx fumble at their 38-yd line on the opening kickoff. Thanks to a couple of South Shore penalties and a couple of good runs by Chris McCarthy they got to the 12-yd line but they could not get a first down and they settled for a 20-yd field goal by Lewis for a quick 3-0 lead.

After the Monarx punted, Stallions got the ball at their own 35-yd line. After advancing to the 46-yd line they had to go back 10 yards because of a holding penalty by Chase Vieira. However, Vieira immediately redeemed himself on the next play when he scored a touchdown on a 74-yd catch-and-run play from Nathan Desnoyers. Lewis was good on the convert and Stallions were ahead 10-0 after less than seven minutes of play.

Even though the Monarx scored a field goal early in the 2-nd quarter, Stallions still looked like they were in control of the game thanks to good defense which created a couple of turnovers. Stallions offense did not take advantage of the first one, which was a fumble recovery by Laurent Dubreuil, but they looked like they were going to make the Monarx pay for the second one, which was a turnover on downs. They got a first down at the one yard line when the referees ruled that Pascal Plante was down before he got into the end zone after a 12-yd catch but two successive penalties pushed them back and they had to settle for a field goal that gave them a 13-3 lead.

Before the first half was finished Alexandre Aristyl caught a 25-yd pass in the end zone but the score was called back because of a Stallions holding penalty.

Monarx narrowed the gap to 13-10 early in the 3-rd quarter but Stallions were still in the driver's seat. At the start of the 4-th quarter they got another golden opportunity to increase their lead when, thanks to some South Shore penalties, they got a first down at the one yard line again but they could not punch it in from there and they had to settle for a field goal that made it 16-10.

After that, the situation deteriorated quickly. First, the Monarx scored a touchdown to take a 17-16 lead. Stallions then turned the ball over on an interception but they got it right back when Dubreuil intercepted a South Shore pass. Unfortuntely, the Monarx scored another TD immediately after that when they intercepted a pass and took the ball into the Stallions end zone for a 23-16 lead with six minutes left to play in the game.

With the game still within their reach Stallions had a good offensive drive going but with 2:25 left to play they again turned the ball over on an interception. Monarx capitalized to score another TD to make it 30-16 and put the game out of reach because Stallions only got the ball back with 1:12 left to play and they ran out of time.

Desnoyers finished the game with 233 passing yards (34 passes, 15 completions and 5 interceptions). McCarthy had contributed 123 yards (62 on 10 carries and 61 on 4 catches) while Vieira had 89 yards on three catches.

On defense, in addition to Dubreuil's interception, Jasiukajc, Dubreuil, Dany Allaire and Andrew Palmer each had a fumble recovery. Tyler Valdez, who seemed to shadow Monarx RB #33 on every play, Charles-Olivier Conway, Nick Lux and Jasiukajc were the leading tacklers.



Midget 17 @ Hochelaga Archers 0

Midget team game stats


Getting down and dirty
After the game celebration
Une célebration aprés la victoire

L'équipe midget avait terminé la saison régulière 2009 avec sa quatrième victoire consécutive qui lui assure la 4-ième place au classement avec une fiche de 6-5 et un match contre les Dragons de la Beauce dans le premier tour des séries éliminatoires.

La victoire avait également rendu possible aux les Stallions de conserver leur fiche impressionnante de n'avoir jamais eu une saison perdante depuis qleur son adhésion à  la ligue midget en 2005. En cette année, ils avaient une fiche de 5 et 5 et au cours des cinq dernières saison ils ont accumulé une fiche de 32 victoires et 19 défaites. Ils ont aussi une fiche de 6-3 dans les matchs des séries éliminatoires, dont une fiche de 3-1 contre les équipes de la division BH.

Prennant en compte les conditions epouvantables du terrain de jeu il était juste qu'à  la fin du match, au lieu d'une "douche Gatorade" habituelle, les joueurs ont donné à  l'entraîneur Yves Cuillerier une baignade de boue.

Après un premier quart sans points au cours duquel les attaques des deux équipes ne marchaient pas du tout, la défense des Stallions avait finalement marqué 2 points lorsque Samuel Kingsbury avait reussi un sac du quart-arrière des Archers dans la zone des buts. En fait, c'était l'unité défensive des Stallions qui s'est distinguée par sa domination complète de leurs adversaires Elle leur avait accordé 0 verges par la passe et elle avait même gagné 11 verges contre attaque de Hochelaga (s'il vous plaît consultez le compte rendu du match de l'équipe bantam contre Lasalle pour une explication sur les statistiques).

La défense avait également créé la première opportunité pour l'offensif des Stallions à  marquer de points au milieu du 2-ième quart lorsque Francis-Karl Addison avait recouvré un échappé à  la ligne de 30 verges de Hochelaga. D'habitude, dans une telle situation, l'offense des Stallions aurraient marqué un touché en trois ou quatre jeux mais dans ce cas, huit jeux étaient nécessaires avant que Bryce Vieira entrait dans la zone des buts sur une course de 10 verges pour ainsi donner à  son équipe une avance de 8 à  0 0.

Au cours du 3-ième quart, les Stallions ont augmenté leur avance à  10 à  0 après une autre touche de sureté concédée par Hochelaga. Tout juste après cela, l'unité offensive avait monté la meilleure attaque de la partie quand ils avaient utilisé plus de sept minutes du temps de jeu pour avancer 73 verges en 11 jeux jusqu'à  la ligne de 17 verges des Archers, mais ils sont partis les mains vides quand ils perdu la possession du ballon à  cause d'un échappé.

Pendant le 4-ième quart, la défense avait repoussé les Archers jusqu'au fond de leur propre territoire et leur travail avait porté fruit quand le ballon avait échappé au quart-arrière de Hochelaga dans la zone des buts et Alexandre Chevrier l'avait recouvré pour un touché. Maxime Trudeau, avait reussi le converti pour porter la marque finale à  17 à  0.

Trudeau et Vieira se sont tous les deux distingués à  l'attaque. Trudeau avait cumulé 65 verges sur 11 courses tandis que Vieira en avait 57 sur 14 courses.

À la défense, Chevrier, Dorian Amaury et Kingsbury avait chaque recouvré un échappé, alors que William Paquin avait fait une interception. Kingsbury avait fait deux sacs et il avait partagé un autre avec Alexandre Coutier. Jesse Walsh était le meilleur plaqueurs avec quatre plaqués.

The midget team finished the 2009 regular season with its fourth win in a row, giving it a 4-th place in the standings with a 6-5 record and a first round playoff game against the Beauce Dragons.

The win also ensured that the Stallions could maintain their impressive record of never having a losing season since they started playing in the midget league in 2005. In that year they were 5 and 5 and overall in the five years they have accumulated a record of 32 wins and 19 losses. They are also 6-3 in the playoffs after the first four years, including a 3-1 record against teams from the BH division.

Given the terrible playing conditions it was fitting that after the game, instead of the normal Gatorade shower, the players gave coach Yves Cuillerier a mud bath.

After a scoreless first quarter where neither team could generate any offense, Stallions defense finally scored 2 points when Samuel Kingsbury sacked the Archers QB in the end zone. In fact, Stallions defense was the story of the game as they completely dominated their opponents, allowing them 0 yards passing and gaining 11 yards against Hochelaga's run offense (please see the report on the bantam team's game against Lasalle for an explanation about these statistics).

The defense also set up the first scoring opportunity for the Stallions offense mid-way through the 2-nd quarter when Francis-Karl Addison recovered a fumble at the Hochelaga 30-yd line. Normally in such situations Stallions offense would score a touchdown in three or four plays but in this case it took eight plays before Bryce Vieira got into the end zone on a 10-yd run to give his team an 8-0 half-time lead.

In the 3-rd quarter, Stallions increased their lead to 10-0 after Hochelaga conceded another safety. Right after that, the offensive unit put together their best offensive drive of the game when they used more than seven minutes of playing time to move 73 yards on 11 plays and got to the Archers 17-yd line but they went away empty handed when they lost the ball on a fumble.

In the 4-th quarter, the defense kept the Archers pinned deep in their own territory and their work paid off when Hochelaga's QB fumbled the ball in the end zone and Alexandre Chevrier recovered it for a touchdown. Maxime Trudeau kicked the convert to make the final score 17-0.

Trudeau and Vieira were the outstanding players on offense with Trudeau gaining 65 yards on 11 carries while Vieira had 57 yards on 14 carries.

On defense, Chevrier, Dorian Amaury and Kingsbury each recovered a fumble while William Paquin made an interception. Kingsbury  had two QB sacks and combined with Alexandre Cloutier on another one. Jesse Walsh led with four tackles.

The Crush Monster
He's lucky there were showers in the dressing rooms
Il est chanceux qu'il y avait des douches dans la vestiaire.

Dimanche/Sunday, 25 Oct., 2009

Séries éliminatoires / Playoffs
finale, Coupe Or LFL / LFL Gold Cup final

Lakeshore Panthers 32 vs Pee-wee AA 30

Pour les amateurs de football c'était un beau match à  regarder avec beaucoup d'action dans les deux sens et de nombreux jeux spectaculaires, mais pour les partisans des Stallions il était difficile à  supporter. En fin compte, la différence entre les deux équipes était seulement deux points marqués sur une transformation au bout du match, la seule transformation que les équipes avaient reussi.

Après avoir établi une avantage de18 à  6 au mi-chemin les Stallions semblaient d'avoir le contrôle du match. Même après un touché marqué par Lakeshore à  la fin de leur première série offensive de la deuxième moitié qui avait reduit l'écart à  18 à  12, les Stallions avaient répondu avec un touché sur une course de 10 de # 94 pour se remettre en avant par 12 points.

Au début du 4-ième quart Lakeshore avait profité d'un revirement et d'une pénalité de 15 verges pour obtenir une bonne position de départ pour l'attaque et marquer un majeur qui avait reduit l'avantage des Stallions à  24 à  18.

Avec seulement 6:18 à  jouer, les Stallions avaient de nouveau augmenté leur avantage à  12 points lorsque # 94 avait marqué un autre touché, cette fois sur une course de 46 verges. Toutefois, Lakeshore avait répondu immédiatement avec un touché et au contraire à  toutes les autres tentatives, cette fois ils ont réussi à  obtenir les deux points supplémentaires pour une transformation par la course qui s'est avérée la différence à  la fin. Le pointage était 30 à  26 pour les Stallions avec 5:07 à  jouer.

Sur leur série offensive suivante, les Stallions avaient perdu la possession du ballon à  la ligne de 54 verges de quand ils ne pouvaient pas convertir un 4-ième essai. Les Panthers avaient vite transformé cette opportunité en six points sur le jeu suivant avec un touché des sur une course de 56 verges pour ainsi prendre le devant pour la première fois dans le match 32 à  30.

Les Stallions avaient repris le ballon à  nouveau avec 2:25 encore à  la ligne de 48 verges de Lakeshore mais sur le jeu du 3-ième essai on avait intercepté une passe et Lakeshore était alors en mesure de presque faire écouler tout le temps de jeu et remporter la Coupe LFL.

For football fans it was a great game to watch, with action going back and forth and many dramatic moments, but for Stallions fans it was difficult to endure. In the end, the difference was just two points from a late game convert, the only convert that either team was able to make all game long.

After leading 18-6 at half time Stallions looked like they were in control of the game. Even after Lakeshore scored on their first possession of the second half to make it 18-12, Stallions responded with a TD on a 10-yd run by #94 to go back in front by 12 points.

At the beginning of the 4-th quarter Lakeshore took advantage of a turnover and a 15-yd penalty to get good field position and score a major that made the score 24-18 for the Stallions.

With only 6:18 left to play, Stallions increased their lead again to 12 points when #94 scored once again, this time on a 46-yd run. However, Lakeshore responded right away with a TD of their own and, unlike all the other attempts, this time they managed to get the two extra points for a rushing convert that would prove to be the difference in the end. The score was 30-26 for the Stallions with 5:07 left to play.

On their next possession, Stallions turned the ball over at the Lakeshore 54-yd line when they could not convert on a 4-th down. The Panthers turned that opportunity into six points on the very next play with a 56-yd rushing touchdown to take the lead for the first time in the game 32-30.

Stallions got the ball again with 2:25 left to play at the Lakeshore 48-yd line but their 3-rd down pass was intercepted and Lakeshore was just about able to run out the clock after that and win the LFL Cup.


------------------

Séries éliminatoires / Playoffs
finale, Coupe des Fondateurs LFRN / NSFL Founders Cup final

àle-Bizard Vikings 0 vs Atôme bourgogne 6

The following report appeared in the Hudson Gazette:

After beating the Ile Bizard Vikings 6-0 to take the North Shore Football League Founder's Cup, the Atom Stallions cross over to take on the Lasalle Warriors.

The Burgundy Stallions played the hardest game they've played to date, with neither team giving an inch and emotions running high on both benches.
Ile Bizard came close to scoring with a 60-yard breakout run before Anthony Melancon took him down to keep the game scoreless.
At the end of the third quarter, St Lazare was on the 22-yard line and two bench penalties for Ile Bizard put them on the 2-yard line, when Sarah Carmichael dove over the line to score the game's only TD.
The defence rallied against a determined Ile Bizard, with Gianni Johnston reminding the Ile Bizard quarterback not to forget that he was there with one of the hardest hits of the game.
The entire staff and parents would like to congratulate our Burgundy Stallions for a great win in which they never gave up

2009 Oct. 16-18: Résultats des parties / Game results

Les séries éliminatoires commencent pour la majorité des équipes jeunesse - atôme, moustique et pee-wee. L'équipe pee-wee AAA va jouer son premier match des séries la semaine prochaine.

Les équipes bantam et junior achévent la saison régulière tandis que l'équipe midget va sans doute jouer le match le plus important de la saison qui va décider son classement pour les séries.
The playoffs are starting this weekend for most of the youth teams - atom, mosquito and pee-wee. The pee-wee burgundy team will start playoffs next week.

The bantam and junior teams are both playing their last regular season games while the midget team will be playing the most important game of the season that will determine the playoff picture.

Vendredi/Friday, 16 Oct., 2009

Midget 45 @ St-Laurent 19

Midget team game stats

L'équipe midget s'est inspirée peut-être des élections municipales qui arrivent parce que si on est supposé croire au vieux proverbe qui dit qu'il faut voter tôt et souvent, les Stallions avaient marqué tôt et souvent pour mériter une troisième victoire consecutive.

Sur la première série offensive du match, les Stallions avaient montré qu'ils étaient sérieux quand ils n'hésitaient pas de tenter de gagner un premier jeu dans une situation de 4-ième essai et 6 verges à  faire au centre du terrain. Bryce Vieira avait d'abord porté le ballon sur 9 verges pour obtenir le premier essai et à  même temps provoquer une pénalité de 15 verges contre les Spartans. Sur le jeu suivant, il avait surpris la défense des Spartans avec un sprint de 28 verges sprint au milieu pour entrer dans la zone des buts et rapidement mettre les Stallions en avant 6 à  0.

Quand c'était leur tour de passer à  l'attaque, les Spartans avaient rapidement avancé 40 verges jusqu'au centre du terrain, mais Sébastien Blair avait mis fin à  leur série offensive quand il avait recouvré un échappé à  ligne de 50 verges des Stallions. L'offense avait alors marqué le deuxième majeur du match sur une série de six jeux sur 60 verges pour augmenter leur avantage à  12 à  0. À ce moment, il était évident que les Spartans étaient en difficulté parce que immédiatement d'après le jeu sur lequel les Stallions avaient marqué, qui était une passe suivie d'une course de 20 verges entre Maxime Trudeau et Bryce Vieira, les défenseurs des Spartans se réprimandaient pour tous les plaqués que Vieira était en mesure d'éviter en route vers la zone des buts.

Au cours du deuxième quart, les Stallions avaient profité de deux revirement deSt-Laurent pour augmenter leur avantage et ainsi prendre le contrôle complet de la partie. Tout d'abord, Francis Perreault a marqué sur une course de 15 verges après Samuel Kingsbury avait créé un revirement avec un échappé qu'il avait récouvré suite à  un sac du quart arrière. Juste après, Nick Mann avait marqué sur un jeu d'une passe suivie d'une course de 14 verges après Francis-Karl Addison avait arraché le ballon aux Spartans avec un échappé recouvré à  la ligne de 25 verges. Avec deux bottés de transformation reussis par Mann, les Stallions étaient en avant 26-0 au milieu du 2-ième quart.

St-Laurent s'est finalement inscrit sur le tableau de pointage grâce à  un touché sur une course de 60 verges marqué par leur porteur de ballon rapide # 23 pour réduire l'écart à  26 à  7 à  la pause de mi-temps.

Dans le 3-ième quart, la défense des Stallions avait provoqué un autre revirement au St-Laurent quand Brandon Malone avait recouvré un échappé à  la ligne de 35 verges des Spartans. L'unité offensive l'avait rapidement transformé en des points quand Trudeau avait marqué un touché sur une course de 5 verges et Mann avait de nouveau avait effectué le converti pour porter la marque à  33 à  7.

Les deux équipes avaient ensuite échangé des touchés. Tout d'abord, les Spartans avaient marqué sur une course de 10 verges par # 23. Les Stallions avaient répondu avec un touché sur une passe de 10 verges captée par Maxime Gauthier dans la zone des buts. St-Laurent avait ensuite reussi un touché sur une course de 25 verges de leur QB # 10, mais les Stallions ne treinaient pas derrière et ils avaient ajouté six points quand Mann avait marqué son deuxième touché du match sur un jeu d'une passe suivie d'une course de 50 verges.

L'attaque suivante des Spartans avait été stoppée par la deuxième interception du match de Blair. Lorsque la défense des Stallions avait embarqué sur le terrain c'était Jonathan Bondy qui avait presque tout seul propulsé ses co-équippiers 60 verges jusqu'à  la ligne de 6 verges des Spartans, mais les Stallions sont partis les mains vides quand une passe avait été interceptée. Cependant, il faut que les démis défensifs des équipes adverses soient avertis qu'il ne plaît pas du tout à  Maxime Trudeau, le quart arrière des Stallions, quand ses passes sont interceptées et qu'il suffit simplement de parler à  propos de ça au joueur (#44) des Spartans qui avait fait l'interception.

Trudeau avait achévé le match avec 349 verges par la passe (42 tentatives, 24 complétés et 2 interceptions). Mann avait cumulé 169 verges (18 verges sur 2 portées et 151 mètres sur 7 réceptions), tandis que Vieira avait contribué 157 verges (12 course pour 74 verges et 5 passes captées pour 83 verges).

À la défense, Blair avait fait deux interceptions, Alexandre Gauthier et Kingsbury avaient chacun fait un sac, tandis que Blair, Kingsbury, Gauthier et Malone avaient chacun recouvré un échappé. Alexandre Chevrier, Jesse Walsh et Dan White avaient fait le plus grand nombre des plaqués.

The atmosphere of the upcoming municipal vote must have rubbed off on the midget team because just like with voting, which you are supposed to do early and often as the old saying goes, the midget team scored early and often to earn their third win in a row.

On the opening drive of the game, Stallions showed that they really meant business when they went for it on a 4-th down and 6 yards to go near mid-field. Bryce Vieira first ran 9 yards to get the first down and drew a 15-yd St-Laurent penalty on the same play. On the next play, he surprised the Spartans' defense with a 28-yd sprint up the middle to get into the end zone and give the Stallions a quick 6-0 lead.

When it was their turn to go on offense, Spartans moved
40 yards quickly to get to mid-field but Sebastien Blair put an end to their drive when he recovered a fumble at the Stallions 50-yd line. The offense then scored their second major of the game on a six-play, 60-yard drive to go up 12-0. At that point it was obvious that the Spartans were in trouble because right after the scoring play, which was a 20-yd catch-and-run hook-up between Maxime Trudeau and Vieira, Spartans defenders starting berating each other for all the tackles that Vieira was able to avoid on his way to the end zone.

In the second quarter Stallions took advantage of two St-Laurent turnovers to increase their lead and take complete control of the game. First, Francis Perreault scored on a 15-yd run after Samuel Kingsbury created a turnover with a QB sack and a fumble recovery. Right after that, Nick Mann scored on a 14-yd catch-and-run play after Francis-Karl Addison got the ball from the Spartans with a fumble recovery at their 25-yd line. Together with two convert kicks by Mann, Stallions were ahead 26-0 mid-way through the 2-nd quarter.

St-Laurent finally got on the board thanks to a 60-yd touchdown run by their speedy running back #23 to make the score 26-7 at half time.

In the 3-rd quarter, Stallions defense caused another St-Laurent turnover when Brandon Malone recovered a fumble at the Spartans 35-yd line. The offensive unit quickly turned that into points when Trudeau scored a TD on a 5-yd run and Mann again kicked the convert to make the score 33-7.

The two teams then traded touchdowns with the Spartans scoring first on a 10-yd run by #23. Stallions responded with a TD by Maxime Gauthier on a 10-yd catch in the end zone. St-Laurent answered with a TD on a 25-yd run by their QB #10 but Stallions just kept the scoring pace and got six more points when Mann scored his second of the game on a 50-yd catch-and-run play.

The ensuing Spartans offensive drive was stopped by Blair's second interception of the game. When Stallions offense went on the field Jonathan Bondy almost single-handedly helped it move 60 yards all the way to the Spartans 6-yd line but they went away empty handed when a pass was intercepted. Opposing DBs should note, however, that Stallions' QB Maxime Trudeau really doesn't like it when his passes are intercepted and anyone can just ask the Spartans player (#44)who made the interception about it.

Angry Martian
You made me angry sound bite



Trudeau finished the game with 349 yards passing (42 attempts, 24 completions and 2 interceptions). Mann picked up 169 yards (18 yards on 2 carries and 151 yards on 7 receptions) while Vieira contributed 157 yards (12 carries for 74 yards and 5 catches for 83 yards). On defense, Blair had two interceptions, Alexandre Gauthier and Kingsbury each had a sack, while Blair, Kingsbury, Gauthier and Malone each had a fumble recovery. Alexandre Chevrier, Jesse Walsh and Dan White were the leading tacklers.



Samedi/Saturday, 17 Oct., 2009

Séries éliminatoires / Playoffs
L-L Jaguars 20 vs Atôme Argent 6



Lasalle Warriors 21 vs Bantam 62

Bantam team game stats


À propos les statistiques: ces statistiques sont toujours calculées de point de vue des Stallions. Ce pour ça que les chiffres pour l'offensif sont positifs - ils montres les verges gagnés. Par contre, les chiffres pour la défense sont negatifs parce qu'ils signifient les verges perdus aux adversaires. Pour le match contre Lasalle on peut voir que les Warriors avaient effectués 11 jeux par la course pour 21 verges. Cependant, si on tient compte de l'explication au desus, +21 verges indique que la défense des Stallions avait avancé 21 verges sur ces 11 jeux au sol. Si ensuite on régarde de plus prés chaque jeu, les Wariors avaient gagné des verges seulement sur un jeu et ils avaient perdu des verges sur neuf autres.

A note about the statistics shown above: these statistics are always shown from the Stallions point of view. That is why offensive yards are positive because they are the yards that they gained. On the other hand, defensive yards are negative because they are the yards that they gave up. The stats for the game against Lasalle show that the Warriors had 11 running plays for 21 yards. However, keeping in mind what was just explained above, +21 yards means that the Stallions defense actually gained 21 yards on those 11 running plays. When examined closer, on only one running play did the Warriors gain some yards and on one other play they had 0 yards. On the remaining nine plays, Lasalle ball carriers lost yardage.

L'équipe bantam a terminé la saison régulière avec une victoire de 62-21 sur les Warriors de Lasalle. La victoire leur donne la 3-ième place au classement final et une rencontre contre les Vikings d'Ile-Bizard dans la première ronde des séries éliminatoires.

Après avoir été surprise au début du match par un botté d'envoi court, qui avait été ensuite récupéré par Lasalle, la défense des Stallions avait forcé les Warriors à  faire un botté de dégagement après trois essais. Olivier Côte-du Sablon avait alors donné à  l'unité offensif un très bon point de départ quand le botté avait été bloqué et il avait recouvré le ballon. L'attaque des Stallions s'est alors rendu à  un verge de la zone des buts sur six jeux et Quaid Johnson avait marqué les premiers points du match sur une courte course.

Toutefois, Lasalle avait répondu immédiatement quand ils ont profité de pénalités des Stallions et de quelques beaux jeux par la passe pour avancer 59 verges jusqu'à  la zone des buts et prendre le devant 7 à  6.

Mais la défense des Stallions ne leur permettrait pas de marquer plus de points pendant le reste de la première moitié tandis que l'offensif avait marqué trois fois encore. Tout d'abord, Alex Pilon avait marqué sur une course de 6 verges. Puis, Alex Cronn avait marqué sur une course de 2 verges et Serge Pilon avait terminé la première moitié avec une course de 10 verges jusqu'à  zone des buts. Après Ben Reist avait raté les deux premiers bottés de transformation, Ashton Ewers en avait reussi les autres deux pour donner aux Stallions une avance de 26 à  7 au mi-temps.

La défilée de touchés continuait au cours de la deuxième moitié. Cronn avait marqué son deuxième touché du match sur une course de 6 verges et Charles-Alexandre Hébert avait suivi son exploit avec un touché sur un jeu d'une passe suivie d'une course de 64 verges pour augmenter l'avantage à  41 à  7. Après un touché de Lasalle au milieu du troisième quart, qui avait reduit l'écart à  41 à  14, Alex Pilon avait répondu avec son propre touché sur le botté d'envoi suivant quand il avait porté le ballon 85 verges dans la zone payante.

Dans le 4-ième quart, Alex Pilon avait marqué son deuxième majeur de la partie avec une course de 19 verges. Ryan Dickson avait achévé le pointage pour les Stallions avec un touché sur une course de 4 verges. Ewers avait réussi toutes les transformations au cours de la deuxième moitié, dont une transformation de 2-point par la course.

Le match aurait terminé avec le pointage de 62 à  14 mais Lasalle avait marqué un touché sur le dernier jeu du match avec tout le temps écoulé pour rendre la marque finale 62 à  21. Le seul chose qui ne s'est pas deroulée comme prévu et à  laquelle les entraîneurs devront faire attention était les pénalités dont les Stallions avaient écopé 12 fois pour 115 verges (10 pénalités pour 100 verges pour Lasalle).

Serge et Alex Pilon se sont distingués tous les deux à  l'attaque avec 171 verges en 13 courses pour Serge tandis qu'Alex en avait cumulé 109 (76 sur 8 portées et 36 sur 2 passes captées). Cronn avait porté le ballon six fois pour 52 verges tandis que Johnson comptait 114 verges par la passe (14 tentées, six complétées et une interception).

Alex Pilon avait aussi contribué à  la défense avec un échappé recouvré tout comme Côté-du Sablon et Jesse Fournier. Alexandre Normand et Codey Daly avaient chacun une interception, Nicholas Gagnon-Parsons avait deux sacs tandis que Blair et Joshua Kitts avait ensemble reussi un autre. Daly, Kevin Cronn et Glen Belvedere avaient fait le plus grand nombre des plaqués.

The bantam team finished the regular season with a 62-21 win over the Lasalle Warriors that gives them 3-rd place in the final standings and a first round playoff game against the Ile-Bizard Vikings.

After getting surprised at the start of the game by an on-side kick that Lasalle recovered, Stallions defense forced the Warriors to go 3-and-out. The offense got the ball in great field position after a blocked punt and a fumble recovery by Olivier Côté-du Sablon. They got to the 1-yd line in six plays and Quaid Johnson then scored the first points of the game on a QB sneak.

However, Lasalle answered immediately when they took advantage of some Stallions penalties and some nice passing plays to move 59 yards into the end zone and take a 7-6 lead.

Stallions defense would not let them score any more points for the rest of the first half while the offense scored three more times. First, Alex Pilon scored on a 6-yd run. Then, Alex Cronn scored on a 2-yd run and Serge Pilon finished the 1-st half scoring with a 10-yd run into the end zone. After Ben Reist missed the first two convert kicks, Ashton Ewers was good on the other two to give the Stallions a 26-7 half time lead.

The scoring parade continued in the second half. Cronn scored his second of the game on a 6-yd run and Charles-Alexandre Hébert followed that with a 64-yd catch-and-run TD to increase the lead to 41-7. After Lasalle scored mid-way through the third quarter to make it 41-14, Alex Pilon answered their TD with one of his own on the ensuing kickoff when he ran 85 yards into the end zone.

In the 4-th quarter, Alex Pilon scored his second major of the game with a 19-yd run. Ryan Dickson closed out the scoring for the Stallions with TD on a 4-yd run. Ewers was successful on all the convert attempts in the second half, including one 2-point rushing convert.

The game would have ended with 62-14 score but Lasalle scored a touchdown on the last play of the game with no time left on the clock to make it 62-21. The only aspect of the game that did not go according to plan and which the coaches need to address were penalties because Stallions were penalized 12 times for 115 yards (10 penalties for 100 yards for Lasalle).

Serge and Alex Pilon were both outstanding on offense with Serge gaining171 yards on 13 carries while Alex gained 109 yards (76 on 8 carries and 36 on 2 catches). Cronn carried the ball six times for 52 yards while Johnson had 114 passing yards (14 attempts, six completions and one interception).

Alex Pilon also helped out on defense with a fumble recovery as did Côté-du Sablon and Jesse Fournier. Alexandre Normand and Codey Daly each had an interception, Nicholas Gagnon-Parsons had two sacks while Blair and Joshua Kitts combined on another one. Daly, Kevin Cronn and Glen Belvedere were the leading tacklers.



Junior 19 @ Laval Devils 48

Junior team game stats
 

Sans savoir quels étaient les objectifs que les entraîneurs des Stallions avaient choisi pour le match, il est difficile d'évaluer les résultats. Évidement, les Stallions avaient perdu parce que c'est ce que le tableau de pointage indique. Toutefois, ce match ne signifiait rien. C'était le dernier match de la saison régulière et peu importe ce qui s'est passé à  la fin, ni le classement final ni le choix d'équipes qui disputeraient les premiers matchs des séries éliminatoires auraient changé.

En tout cas, même si le match n'était rien plus qu'une mêlée contrôlée, on pourrait toujours attendre de voir quelques changements et ajustements au cours de la partie mais les Stallions en avaient fait très peu. Par exemple, après avoir constaté que Laval gagnait beaucoup de verges sur les retours des bottés de dégagement et d'envoi, on pourrait penser que les Stallions tenterait de les empêcher de le faire en dirigeant le ballon hors jeu mais cela ne fut pas le cas. D'autre part, les Devils avaient effectué quelques ajustements très efficaces. Par exemple, après avoir vu que les Stallions avaient gagné près de 70 verges par la course sur les deux premières possessions, ils ont changé leur défense contre les jeux au sol et les Stallions n'en avaient gagné que 60 pour le reste de la partie.

Les Stallions devaient dégager le ballon à  la fin de la première série offensive à  cause d'une pénalité pour avoir retenu qui avait annulé une course de 12 verges pour un 1-essai de Chris McCarthy et cela leur avait coûté cher parce que les Devils avaient retourné le ballon 90 verges pour marquer un touché et prendre le devant 7 à  0.

Toutefois, les Stallions avaient répondu immédiatement avec une attaque de 55 verges, dont 49 ont été gagnés au sol par McCarthy et qui s'est achévée avec un beau sprint de 21 verges au milieu du terrain jusqu'à  la zone des buts. Malheureusement, quelques partisans des Stallions avaient raté ce beau jeu parce qu'ils sont arrivés en retard à  l'école Laval Liberty High School parce qu'ils avaient cru aux informations publiées sur le site web de la ligue qui montrait toujours que la partie se deroulerait au Parc Cartier. Cela devrait leur servir comme une bonne leçon!

Les Devils, cependant, avait pris le contrôle du match à  ce point, inscrivant quatre touchés consecutifs avant que les Stallions aient finalement été en mesure de répondre au début du 4-ième quart avec un autre beau jeu de McCarthy qui avait l'air et l'apparence du fameux jeu de la « réception Immaculée» de Franco Harris. Tirant derrière 34 à  7, les Stallions étaient dans une situation d'un 3-ième essai et 10 verges à  franchir à  la ligne 44 verges de Laval. Nathan Desnoyers, qui jouait alors au poste du quart arrière au lieu de Maxime Provost qui s'est blessé, avait lancé le ballon vers Chase Vieira à  la ligne de 20 verges. Vieira et un démi défensif de Laval avaient tous les deux essayé de le capter, mais le ballon avait frappé leur mains et il semblait qu'il tomberait au sol. Juste à  ce moment, McCarthy l'avait repéré, il l'avait capté à  l'hauteur de sa ceinture et il avait couru jusqu'à  la zoner des buts lorsque les partisans des Stallions lui encourageaient.

La joie fut de courte durée, quand même, parce que les Devils avaient marqué un touché immediatement sur un retour de 95 verges du botté d'envoi suivant pour porter la marque à  41 à  13. Toutefois, l'offense des Stallions avait de nouveau donné du bonheur à  leur partisans quand ils avaient exécuté leur meilleur attaque du match, une série de sept jeux, sur 88 verges qui s'est aboutie avec un touché deTyler Valdez sur une courte course d'un verge.

À l'attaque, Desnoyers avait achévé la partie avec 153 verges par la passe (18 passes tentées dont 9 complétées et 1 interception). McCarthy avait contribué 108 verges (12 courses pour 64 verges et 1 passe captée pour le 44 verges) tandis que Luca Urbani en avait ajouté 87 (7 portées du ballon pour 28 verges et 3 passes captées pour 59 verges).

À la défense, Danny Allaire, Pierre-Alexandre Agueattaz, Andrew Palmer et Charles-Olivier Conway avaient ensemble reussi 3 sacs du quart arrière. Nick Lux et Palmer avaient fait le plus grand nombre des plaqués.

Without knowing what objectives the Stallions coaches had set for the game it is difficult to assess its outcome. Obviously, Stallions lost the game because that's what the score indicates, but the game did not mean anything. It was the last game of the regular season and no matter what happened in the end, the final standings and the playoff matchups were not going to change.

However, even if the game was nothing more than a glorified scrimmage one would still expect to see some changes and adjustments made during the course of the game but Stallions made very few. For example, after seeing that Laval was able to gain a lot of yards on punt and kickoff returns one would expect that Stallions would try to prevent them from doing it by kicking the ball out of bounds but that's not what happened. On the other hand, the Devils made some very effective adjustments. For example, after allowing Stallions to gain almost 70 yards rushing on the first two possessions, they changed their run defense and allowed only 60 for the rest of the game.

Stallions had to punt the ball on their first possession after a holding penalty nullified a 12-yd 1-st down run by Chris McCarthy and it cost them dearly because the Devils returned the punt 90 yards for a touchdown to take a quick 7-0 lead.

However, Stallions responded immediately with a 55-yd scoring drive, 49 of which were gained on the ground by McCarthy and included a beautiful 21-yd sprint up the middle into the end zone. Unfortunately, some Stallions fans missed this nice play after arriving late at the Laval Liberty High School field because they relied on the information posted on the league website which showed the game being played at Parc Cartier. That should teach them!

The Devils, however, took control of the game after that point, scoring four touchdowns in a row before Stallions were finally able to respond early in the 4-th quarter with another great play by McCarthy that had the look and feel of a Franco Harris "immaculate reception". Down 34-7, Stallions were in a 3-rd and 10 situation at the Laval 44-yd line and Nathan Desnoyers, who took over at QB after Maxime Provost got injured, threw the ball to Chase Vieira at the 20-yd line. Vieira and a Laval DB both tried to make the catch but the ball was tipped and it looked like the pass would be incomplete. However, just at that moment, McCarthy spotted the falling ball, caught it belt high and ran straight into the end zone as Stallions fans cheered.

The joy was short-lived, though, because the Devils returned the ensuing kickoff 95 yards to make the score 41-13. However, Stallions offense then gave their fans something new to cheer about when they responded with their best offensive series of the game, a seven-play, 88-yd drive that finished with Tyler Valdez getting into the end zone from one yard out.

On offense, Desnoyers finished with 153 passing yards (18 attempts, 9 completions and 1 interception). McCarthy contributed 108 yards (12 runs for 64 yards and 1 catch for 44) while Luca Urbani added 87 (7 carries for 28 yards and 3 catches for 59 yards). He also averaged almost 40 yards on the six punts that he kicked.

On defense, Danny Allaire, Pierre-Alexandre Aguettaz, Andrew Palmer and Charles-Olivier Conway combined on 3 QB sacks. Nick Lux and Palmer were the leading tacklers.


Dimanche/Sunday, 18 Oct., 2009

Séries éliminatoires / Playoffs
L-L Guépards 6 vs Pee-wee AA 28

Séries éliminatoires / Playoffs
Pointe-Claire Pumas 0 vs Atôme Bourgogne 30

Séries éliminatoires / Playoffs
Moustique AAA 0 @ Sunnybrooke 8

2009 Oct. 10-12: Pointage des joutes / Game results

C'est la semaine quand tout va se decider pour les équipes atôme, moustique et pee-wee bourgogne quant aux séries éliminatoires:

  • atôme bourgogne - si elle gagne les deux matchs cette semaine et si les Cougars de Lakeshore perdent le leur, elle va finir en 4-iéme position et elle va se qualifier pour les séries du Ballon d'Argent. Si non, elle restera en 5-iéme position et elle va jouer pour la Coupe des Anciens Alouettes
  • moustique AAA - dependant des résultats de cette semaine, elle peut finir aussi haut que la 4-iéme position et aussi bas que la 8-iéme.
  • pee-wee AAA - si Sunnybrooke et À-Ma-Baie perdent leur matchs et elle gagne contre àle-Bizard alors elle va finir en 4-iéme position. Si non, elle va finir en 6-iéme.

L'équipe midget doit continuer à  gagner pour s'assurer une place dans les séries pour la Coupe Jack SImpson lorsque l'équipe bantam va essayer de se vanger contre les Spartans de St-Laurent pour la défaite au debut de la saison.

L'équipe junior est presque assurée de finir en 5-iéme position peu importe les résultats des dernières deux parties et il semble qu'elle va jouer contre les Monarx dans la première ronde des séries.

Les équipes atôme argent et pee-wee AA vont entamer les séries éliminatoires la semaine prochaine.

This is the week when a lot will be decided as far as the playoff picture is concerned:

  • atom burgundy - if they win both games and the Lakeshore Cougars lose theirs then they will finish in 4-th place and they will qualify for the Ballon d'Argent playoffs. If not, they will remain in 5-th place and they will play for the Alouettes Alumni Cup playoffs.
  • mosquito AAA - depending on the results of this week's games, they can finish as high as 4-th and as low as 8-th
  • pee-wee AAA - if Sunnybrooke and À-Ma-Baie lose their games and they beat àle-Bizard then they will finish in 4-th place. If not then they will finish in 6-th.

The midget team needs to continue winning to be sure of making the Jack SImpson Cup playoffs while the bantam team will try to avenge its loss to the St-Laurent Spartans in the first game of the season.

The junior team is almost sure to finish in 5-th place no matter what the results of the last two games will be and it seems that they will play the Monarx in the first round of the playoffs.

The silver atom and pee-wee AA teams will start their playoff games next week.


Samedi/Saturday, Oct. 10, 2009

Westpark Cowboys 8 vs Atôme Bourgogne 0
 
Westpark Steelers 31 vs Moustique AAA 18
 
àle-Bizard Vikings 0 vs Pee-wee AAA 24
 

Sherbrooke Bulldogs 0 vs Midget 54
 
Midget team game stats

Malgré avoir commis six revirements dans le match, les Stallions midget avaient facilement vaincu l'équipe visiteur des Bulldogs de Sherbrooke 54 à  0, pour le plupart grâce aux efforts de la défense qui avait provoqué 10 revirements à  leurs adversaires.

Les Bulldogs ont certainement montré qu'ils étaient capables de jouer du bon football sur la première série offensive de la partie quand ils avaient gagné 58 verges sur 10 jeux en utilisant cinq minutes du temps de jeu et qui leur avait porté jusqu'à  la ligne de 22 verges des Stallions. Cependant, sur un jeu du 2-ième essai et un verge à  franchir le ballon leur avait échappé et Brandon Malone l'avait récupéré. Après cela, avec seulement 26 joueurs à  l'alignement et avec beaucoup d'entre eux qui jouaient de deux côtés, les Bulldogs n'avaient tout simplement pas assez d'énergie pour monter une autre attaque dangereuse.

L'offense des Stallions avait également commis un revirement à  la fin de leur première possession et les premiers points du match ont été marqué par la défense au milieu du premier quart, lorsque Alex Cloutier avait intercepté une passe à  ligne de 30 verges des Bulldogs et il avait porté le ballon jusqu'à  la zone des buts. Avec un botté de transformation reussi de Nick Mann son touché avait mis les Stallions en tête 7 à  0 et il avait ouvert les portes à  une longue série d'autres points. Tout d'abord, Tre Dudley a marqué sur un jeu d'une passe suivie d'une course de 20 verges. Son touché avait été suivi par un jeu similaire de 33 verges de Bryce Vieira au début du 2-ième quart. Après quelques revirements sur les essais, Mann a marqué son premier majeur du match sur une passe suivie d'une course de 32 verges et avec seulement 10 secondes de la fin de la première moitié, Jesse Walsh avait marqué un touché après avoir intercepté une passe au centre du terrain et s'est dirigé dans la zone des buts pour donner aux Stallions une avance de 33 à  0 à  la pause du mi-temps.

Au début de la 2-ième moitié, tandis que l'offense avait commis quelques erreurs, la défense s'est imposée et elle avait marqué à  nouveau lorsque Sébastien Blair avait intercepté une passe à  la ligne de 30 verges de Sherbrooke puis avait couru dans la zone des buts. L'unité offensive avait ensuite terminé le pointage avec deux autres majeurs. Le premier, à  la fin du 3-ième quart, sur une course de 37 verges de Francis Perreault tandis que le dernier TD du match a été marqué à  mi-chemin du 4-ième quart sur un jeu d'une passe suivie d'une course de 74 verges reussi par Mann avec Julian Mangan faisant la passe.

Mann avait terminé le match avec 141 verges sur quatre passes captées alors que Vieira en avait contribué 132 (45 sur 8 courses et 87 sur 4 passes captées). Maxime Trudeau avait lancé pour 260 verges (25 passes tentées dont 16 complétées et 2 interceptions).

Sur la défense, Blair s'est distingué avec deux interceptions tandis que Walsh, Cloutier et Ryan Petrie chaque en avaient reussi une. Malone avait recouvré un échappé tandis que Olivier Leclerc et Cloutier chaqu'un avait effectué deux sacs. Petrie avait mené le group défensif avec le plus grand nombre de plaqués.
Despite giving up six turnovers in the game, the midget Stallions easily defeated the visiting Sherbrooke Bulldogs 54-0, largely due to great work by the defense which forced their opponents to make 10 turnovers.

The Bulldogs certainly showed that they were capable of some good football on the opening drive of the game when they put together a 10-play, five minute long, 58-yard drive that brought them all the way to the Stallions 22-yd line. However, on a 2-nd down play with just one yard to go they turned the ball over on a fumble that was recovered by Brandon Malone. After that, with only 26 players on the roster and with many of them playing both ways, the Bulldogs just didn't have the energy to mount another serious attack.

Stallions offense also turned the ball over on their first possession and the first points of the game were actually scored by the defense mid-way through the first quarter when Alex Cloutier intercepted a pass at the Bulldogs 30-yd line and ran into the end zone. With a successful convert kick by Nick Mann it put the Stallions in the lead 7-0 and opened the flood gates to more points. First, Tre Dudley scored on a 20-yd catch-and-run play, which was followed by a similar scoring play from 33 yards by Bryce Vieira at the start of the 2-nd quarter. After a couple of turnovers on downs, Mann scored his first major of the game on a 32-yd catch-and-run play and with only 10 seconds left in the first half, Jesse Walsh scored a TD after intercepting a pass at center field and running all the way into the end zone to give the Stallions a 33-0 lead at the half.

At the start of the 2-nd half, while the offense made a couple of mistakes, the defense picked up the slack and scored again when Sebastien Blair intercepted a pass at the Sherbrooke 30-yd line and then ran into the end zone. The offense then finished the scoring with two more majors. First one at the end of the 3-rd quarter on a 37-yd run by Francis Perreault while the last TD of the game was scored mid-way through the 4-th quarter on a 74-yd catch-and-run by Mann with Julian Mangan doing the passing.

Mann finished the game with 141 receiving yards on four catches while Vieira contributed 132 (45 on 8 carries and 87 on 4 catches). Maxime Trudeau threw for 260 yards (25 attempts, 16 completions and 2 interceptions).

On defense, Blair ended up with two interceptions while Walsh, Cloutier and Ryan Petrie each had one. Malone recovered a fumble while Olivier Leclerc and Cloutier each had two sacks. Petrie led the defensive effort with the most tackles.

Joliette Pirates 8 vs Junior 41
 
Junior team game stats

Avec qu'un seul match à  jouer encore dans la saison régulière, les Stallions junior ont fait ce qu'ils devaient faire en battant les Pirates de Joliette 41 à  8 et ils se sont assurés d'une cinquième place au classement, ce qui signifie qu'ils vont rencontrer les Monarx de la Rive-Sud dans la première ronde des séries éliminatoires. Toutefois, si ce match était censé d'être une mise-au-point pour la première ronde des séries éliminatoires ou pour le dernier match de la saison contre les Devils de Laval, alors les juniors ont encore du travail à  faire, surtout à  l'attaque.

La défense avait certainement joué bien, ayant marqué des points et provoqué six revirements à  Joliette, mais l'offense, outres les bonnes performances en portés de ballon de Chris McCarthy et Luca Urbani, était faible pendant le match. Ils avaient commis sept revirements et ils avaient cumulé seulement 87 verges par la passe, tous au cours de la première moitié.

Tout comme dans le match de l'équipe midget qui avaient terminé avant, c'était la défense qui avait marqué les premiers points pour les Stallions avec à  peine cinq minutes ecoulés dans le match quand Sam Hansen avait intercepté une passe à  la ligne de 36 verges de Joliette et avait couru dans la zone payante. Alex Lewis avait botté le converti pour donner aux siens une avance de 7à  0.

La défense avait marqué deux points de plus au début du 2-ième quart quand ils avaient forcé les Pirates à  concéder une touche de sureté. Sur le botté d'envoi qui a suivi, Laurent Dubreuil avait porté le ballon 32 verges jusqu'au territoire de Joliette pour ainsi donner aux Stallions une bonne position partante pour l'attaque et McCarthy avait ensuite couru 53 verges pour marquer les premiers points de l'unité offensive. Sur la prochaine série, la défense avait encore une fois rendu le boulot facile pour l'offense lorsque Charles-Olivier Conway avait bloqué un botté de dégagement qui avait leur avait permis d'entamer l'attaque depuis la ligne de 11 verges des Pirates. Pascal Plante avait alors marqué un touché sur un jeu d'une passe suivie d'une course demarré par Maxime Provost pour l'avantage des Stallions à  23 à  0. C'était 25 à  0 à  la pause di mi-temps après deux autres points avait été marqués par la défense sur un autre touche de sureté.

Joliette avait réduit l'écart à  25-8 vers la fin du 3-ième quart grâce à  un touché à  la fin d'une attaque de 79 verges rendue possible par quelques gros jeux. Au début du 4-ième quart Joliette avait à  nouveau menacé après avoir intercepté une passe dans le territoire des Stallions, qui leur avait donné un 1-er essai à  la ligne de 31 verges, mais Lewis est venu rapidement au secours de son équipe avec une interception à  la ligne de 25 verges et une course de 85 verges jusqu'à  la zone des buts de Joliette pour marquer un touché pour les Stallions. Avec une transformation de deux points reussie par Dubreuil il avait mis les Stallions en avant 33 à  8.

L'offense avait alors marqué avec à  peine deux minutes à  jouer à  la fin d'une série de trois jeux pour 35 verges qui s'est aboutie avec un touché de Urbani sur une course de 11 verges. Justin McLean avait finalement achévé le pointage avec un rouge quand il avait envoyé le ballon 75 verges jusqu'à  la zone des buts de Joliette sur le botté d'envoi qui suivait et qui avait obligé les Pirates de concéder un point.

Urbani a terminé le match avec 149 verges sur 22 courses lorsque McCarthy avait cumulé 57 verges sur 5 portées de ballon. Provost avait lancé 10 passes dont 5 étaient complétées pour 54 verges et une avait été interceptée.

Sur la défense, Lewis, Hansen et Julien Allaire avaient chacun fait une interception, tandis que la Jordan Jasiukajc, Damian Kelley-Chalifoux, Lewis, Nick Lux, Pierre-Alexandre Aguettaz et Matthew Markell avaient reussi ensemble six sacs du QB. Jasiukajc, Conway et Tyler Valdez avaient mené l'équipe avec le plus grand nombre de plaqués.
With one game still left to play in the regular season the junior Stallions did what they had to do and beat the Joliette Pirates 41-8 to be guaranteed a fifth place in the standings and a first round encounter in the playoffs with the South Shore Monarx. However, if this game was supposed to be a tune up for the first round of the playoffs, or for the last game of the season against the Laval Devils, then the juniors still have some work to do, especially on offense.

The defense certainly played well, scoring points and creating six Joliette turnovers, but the offense, other than good rushing performances by Chris McCarthy and Luca Urbani, struggled during the game. They turned the ball over seven times and gained only 87 yards through the air, all of them in the first half.

Just like in the midget game that had finished earlier, it was the defense that scored the first points for the junior Stallions with barely five minutes gone in the game when Sam Hansen intercepted a pass at the Joliette 36-yd line and ran into the end zone. Alex Lewis kicked the convert for a 7-0 lead.

Defense scored two more points at the start of the 2-nd quarter when they forced Joliette to concede a safety. On the ensuing kickoff, Laurent Dubreuil gave the Stallions great field position when he returned it 32 yards into Joliette territory and Chris McCarthy then scored the first points by the offense when he ran 53 yards into the end zone. The defense also made it easy for the offense on the next drive when Charles-Olivier Conway blocked a punt which let the offense start from the Pirates 11-yd line. Pascal Plante then scored on a catch-and-run play from Maxime Provost to make it 23-0. It was 25-0 at half time after two more points scored by the defense on another safety.

Joliette narrowed the score to 25-8 near the end of the 3-rd quarter they used a couple of big plays to score on a 79-yd drive. At the start of the 4-th quarter Joliette threatened again after intercepting a pass in Stallions territory and getting a 1-st down at the 31-yd line but Lewis quickly bailed his team out of trouble when he intercepted a Joliette pass at the 25-yd line and then ran 85 yards back to score for the Stallions. Together with a 2-point convert by Dubreuil it made the score 33-8.

The offense then finished the scoring with barely two minutes left to play when they put together a 3-play, 35-yd scoring drive that finished with an 11-yd TD run by Urbani. Justin McLean closed out the scoring with a rouge when he kicked the ball 75 yards on the ensuing kickoff and forced Joliette to give up a point.

Urbani finished the game with 149 yards on 22 carries while McCarthy had 57 yards on 5 carries. Provost passed for 54 yards on 10 attempts, 5 completions and 1 interception.

On defense, Lewis, Hansen and Julien Allaire each had an interception, while Jordan Jasiukajc, Damian Kelley-Chalifoux, Lewis, Nick Lux, Pierre-Alexandre Aguettaz and Matthew Markell combined on six QB sacks. Jasiukajc, Conway and Tyler Valdez led the team with the most tackles.
Photos taken by Shane Kelley during the game can be seen here


Dimanche/Sunday, Oct. 11, 2009

Bantam 34 @ St-Laurent Spartans 19

Bantam team game stats

Dans le premier match de la saison, les Stallions bantam avaient marqué 34 points contre St-Laurent mais ils avaient perdu. Cette fois, ils ont marqué 34 points mais ils ont gagné la partie. Même si les deux rencontres avaient des caractéristiques très semblables - dans tous les deux cas les Stallions ont marqué seulement quelques points dans la première moitié mais ensuite ils en ont marqué beaucoup au cours de la deuxième moitié - il y avait une différence importante. Cette fois, la défense des Stallions avait joué beaucoup mieux et elle avait permis aux Spartans de gagner moins de la moitié des verges qu'ils avaient gagnée lors du premier match (154 vs 339 verges au sol et 118 verges par la passe vs 243).

Au cours du premier quart quand ils devaient jouer contre un vent très fort l'offense des Stallions avait des difficultés à  avancer le ballon et ils étaient seulement en mesure de gagner 36 verges sur trois possessions. Dailleurs, le vent semblait d'aider aux Spartans qui avaient marqué un touché sur leur deuxième possession pour rapidement prendre une avance de 6 à  0.

La situation avait changé beaucoup dans le deuxième quart lorsque les Stallions avaient le vent dans le dos et ils avaient reussi d'avancer le ballon beaucoup mieux. Sur la première série, ils avaient avancé jusqu'à  la ligne de huit verges de St-Laurent et il semblait qu'ils avaient obtenu un 1-er essai sur un jeu du 3-ième essai et 2 verges à  franchir mais le jeu avait été annulé par une pénalité de " aucune passe " parce que les arbitres avaient indiqué que les Stallions n'étaient pas dans la zone rouge. Les Stallions avaient ensuite tenté un placement mais il avait raté la cible et ils devaient se contenter avec un seul point.

Sur la série suivante, ils sont arivés à  deux verges de la zone des buts mais ils sont sortis les mains vides quand ils ne pouvaient pas entrer dans la zone payante sur un 4-ième essai et la première moitié s'est terminée avec les Spartans en avant 6 à  1.

Au début de la deuxième moitié, les Spartans avaient augmenté leur avantage à  13 à  1 quand ils avaient comblé une attaque de 69 verges sur neuf jeux qui avait duré six minutes. À ce moment, il semblait comme si on verrait un match serré mais cela avait changé rapidement dès que l'attaque des Stallions avait pris le ballon parce que seulement deux jeux leur avait suffit pour répondre. Après avoir perdu quelques verges sur un 1-er essai, Serge Pilon avait attrapé une courte passe de Quaid Johnson laquelle il l'avait aboutie avec une course 88 verges jusqu'au dans la zone des buts pour reduire l'écart à  13 à  7. Après, l'offense des Stallions marquerait des points chaque fois qu'elle avait le ballon. Tout d'abord, Charles-Alexandre Hébert avait marqué sur un jeu d'une passe suivie d'une course de 25 verges pour égaliser le pointage 13 à  13 à  la fin du 3-ième quart.

Ensuite, les Stallions avaient profité de deux revirements des Spartans pour marquer des points à  chaque réprise. Le premier revirement avait été provoqué par Nicholas Gagnon-Parsons qui avait recouvré un échappé. Serge Pilon avait alors marqué son deuxième touché du match, cette fois sur une course de 50 verges. Ensemble avec un botté de transformation reussi par Parker O'Shea il avait porté les Stallions en avant pour la première fois dans le match 20 à  13.

Le deuxième revirement, qui est arrivé quand St-Laurent n'avait pas pu convertir un 4-ième essai et trois verges à  franchir à  leur propre ligne de 47 verges, avait entraîné le troisième touché de Serge Pilon, cette fois sur une courte course de 10 verges, pour porter le pointage à  26 à  13. Alex Pilon avait ensuite ajouté les huit derniers points du match pour les Stallions sur la prochaine série offensive quand il avait marqué un touché sur une course de 20 verges et il avait ajouté deux points sur la transformation avec une passe captée dans la zone des buts.

St-Laurent avait répondu avec un touché à  la fin du match mais c'était trop peu et trop tard. Cette victoire avait permis aux Stallions de monter à  la troisième place au classement et elle leur donne une chance de monter d'un autre rang la semaine prochaine.

Serge Pilon avait été exceptionnelle à  l'attaque avec 213 verges (16 courses pour 125 verges et 1 passe capté pour 88 verges), tandis que Alex Pilon avait contribué 83 verges (6 portées pour 62 verges et 2 réceptions pour 21 verges). Alex Cronn avait cumulé 52 verges sur 8 portées du ballon lorsque Johnson comptait 152 verges par la passe (13 passes tentées dont 8 captées et aucune interception).

Sur la défense, Gagnon-Parsons et Glen Belvedere avaient chacun recouvré un échappé. Serge Pilon, Gagnon-Parsons et O'Shea avaient fait le plus grand nombre de plaqués.
In the first game of the season the bantam Stallions scored 34 points against St-Laurent but they lost. This time, they scored 34 points and they won the game. Even though both games had very similar characteristics - in both cases Stallions scored few points in the first half but got the offense going in the second half to score a lot - there was one important difference. This time, Stallions defense played a lot better and allowed the Spartans to gain less than half the yards that they gained in the first game (154 yards rushing vs 339 and 118 yards passing vs 243).

Playing directly into a very strong wind Stallions offense struggled a little bit in the first quarter and they were only able to gain 36 yards on three possessions. On the other hand, the Spartans played with the wind and it seemed to help them as they scored on their second possession to take a quick 6-0 lead.

Things changed a lot in the second quarter when Stallions had the wind at their back and moved the ball a lot better. On the first drive, they got all the way down to the St-Laurent 8-yd line and it looked like they got a 1-st down on a 3-rd and 2 yards to go play but the play was nullified by a "no pass" penalty because the referees indicated that the Stallions were not in the red zone. Stallions then tried a field goal but it missed and they only got one point from it.

On the next drive they got within two yards of the end zone but they came away empty handed when they could not get into the end zone on a 4-th down and the first half ended with the Spartans in front 6-1.

At the start of the second half, Spartans increased their lead to 13-1 when they put together a 69-yd, 9-play scoring drive that took six minutes off the clock and it looked like the game would be a low scoring affair but that changed quickly as soon as Stallions got the ball because it took them just two plays to reply. After losing a few yards on the 1-st down play, Serge Pilon caught a short pass from Quaid Johnson and finished an 88-yd catch-and-run play in the end zone to make the score 13-7.

Stallions offense would then score every time they got the ball. First, Charles-Alexandre Hébert scored on a 25-yd catch-and-run play to even the score 13-13 at the end of the 3-rd quarter.

Stallions then took advantage of two Spartans turnovers to score after each one. The first turnover was caused by a fumble recovery by Nicholas Gagnon-Parsons and it resulted in the second TD of the game for Serge Pilon, this time on a 50-yd run. Together with a successful convert by Parker O'Shea it put the Stallions in front for the first time in the game 20-13.

The second turnover, which occurred when St-Laurent could not convert on a 4-th down and three yards to go at their own 47-yd line, resulted in the third TD of the game for Serge Pilon, a short 10-yd run this time to make the score 26-13. Alex Pilon then added the last eight points of the game for the Stallions on the next offensive drive when he scored a touchdown on a 20-yd run and added two more points with a convert reception in the end zone.

St-Laurent responded with one touchdown at the end of the game but it was too little too late. The win put the Stallions in third place in the standings and gives them a chance to move up one more spot next week.

Serge Pilon was outstanding on offense with 213 yards (16 carries for 125 yards and 1 catch for 88 yards) while Alex Pilon contributed 83 yards (6 carries for 62 yards and 2 catches for 21 yards). Alex Cronn gained 52 yards on 8 carries while Johnson had 152 passing yards (13 attempts, 8 completions and non interceptions).

On defense, Gagnon-Parsons and Glen Belvedere each had a fumble recovery. Serge Pilon, Gagnon-Parsons and O'Shea led with the most tackles.

Lundi/Monday, Oct. 12, 2009
 
Moustique AAA 0 @ À-Ma-Baie Falcons 38

Atôme Bourgogne 6 @ À-Ma-Baie Eagles 12


 

2009 Oct. 3-4: Pointage des joutes / Game results

Seulement cinq équipes étaient en action cette semaine.

(4 octobre: On vient d'apprendre que l'équipe moustique AA était aussi en action. Elle avait joué un match de bris d'égalité contre les Pumas de Laurentides-Lanaudière.)

Voici les résultats des parties:

Only five teams were in action this week.

(October 4: I have just found out that the Mosquito AA team was also in action today. They were playing a tie-breaker game against the L-L Pumas.) 

Here are the game results:


Samedi/Saturday, Oct. 3, 2009

L-L Guépards 16 vs Pee-wee AA 32
 

Les Guépards avaient marqué un touché au debut du match et un autre à  la fin mais les Stallions en avaient marqué cinq au millieu de la partie pour s'emparer avec une victoire dominante. La façon dans laquelle cette équipe avait joué son dernier match de la saison regulière augure bien pour les séries éliminatoires.

Compte rendu du match

Après un debut hesitant qui a permis à  leurs adversaires d'aller rapidement en avant 8 à  0, l'équipe pee-wee argent avait perfectionné son attaque au sol pour marquer cinq touchés - quatre par # 94 et un par # 46 - et ainsi battre l'équipe visiteur des Guépards de Laurentides-Lanaudière 32 à  16. Cette victoire avait aussi assuré à  l'équipe la 5-ième place au classement finale de la saison régulière qui signifie qu'ils joueront sur leur propre terrain pour les deux premières rondes des séries éliminatoires.

Les Guépards avait profité d'un révirement pour marquer un touché sur leur deuxième possession pour prendre le devant 8 à  0, mais les Stallions avaient répondu tout de suite pour reduire l'écart à  8 à  6 avec un touché sur une série de 11 jeux pour 68 verges qui avait fait ecouler presque six minutes du temps de jeu et qui s'est achevé avec une course de 20 verges juqu'à  la zone des buts par # 94.

Sur la possession suivante, les Stallions avait marqué à  nouveau après une autre attaque de 68 verges mais cette fois il avait fallu qu'un seul jeu - une longue course à  travers la défense des Guépards par # 94 - pour marquer le touché. Après une transformation de deux points reussi par # 56, les Stallions étaient en avant14 à  8.

Les équipes avaient ensuite échangé des bottés de dégagement et des révirements jusqu'à  ce que les Stallions arrachaient finalement le ballon aux Guépards à  leur ligne de 23 verges grâce à  un autre révirement avec seulement 20 secondes à  jouer dans la première moitié. Les Stallions n'avaient pas gaché cette opportunité et ils avaient augmenté leur avantage à  20 à  8 avec un touché sur une course de 15 verges par # 94.

La deuxième moitié avait commencé aussi bien que la première s'est terminée quand # 94 avait augmenté le pointage à  26 à  8 avec son 4-ième touché du match sur un retour de botté d'envoi de 65 verges.

Le défense des Stallions avait ensuite provoqué un révirement aux Guépards et l'offense avait embarqué sur le terrain pour maquer un touché, cette fois par # 46 qui est entré dans la zone des buts aprés une course de 21 verges à  la fin d'une série 56 verges .

Les deux équipes avaient ensuite échangé des interceptions et c'était les Guépards qui avaient marqué les derniers points du match au début du 4-ième quart avec un touché et une transformation de deux points pour rendre le pointage final 32 à  16.

L'équipe pee-wee argent va probablement maintenant jouer contre les mêmes Guépards dans la première ronde des séries éliminatoires.

The  Guépards scored a TD at the beginning of the game and at the end but Stallions scored five in the middle and they won the game in dominating fashion. The way this team played in its last regular season game bodes well for the playoffs.

Game report

After a shaky start that allowed their opponents to take a quick 8-0 lead, the silver pee-wee team got their running game going and scored five touchdowns - four by #94 and one by #46 - to beat the visiting Laurentides-Lanaudière Guépards 32-16. The victory also assured them of finishing in 5-th place in the regular season standings which means that they will have home field advantage for the first two rounds.

The Guépards took advantage of a turnover to score on their second possession for a 8-0 lead but Stallions came right back and made it 8-6 with a TD on an 11-play, 68-yd drive that took almost 6 minutes off the game clock and finished with a 20-yd run into the end zone by #94.

On their next possession, Stallions scored again after another 68-yd drive but this time it took only one play to do it - a long run through the Guépards defense by #94. After a 2-point convert by #56 Stallions were up 14-8.

The teams then traded punts and turnovers until finally Stallions got the ball at the Guépards 23-yd line thanks to another turnover with only 20 seconds left to play in the first half. Stallions did not waste this opportunity and increased their lead to 20-8 with a 15-yd TD run by #94.

The second half started as well as the first one ended when #94 increased Stallions' lead to 26-8 with his 4-th TD of the game on a 65-yd kickoff return.

Stallions defense then forced the Guépards to turn the ball over on downs and when the offense went on the field they scored again, This time it was #46 who scored on a 21-yd rush at the end of a 56-yd, 6-play drive.

The teams then exchanged interceptions and the Guépards closed out the scoring at the start of the 4-th quarter with a TD and a 2-point convert to make the final score 32-16.

The pee-wee silver team most likely will now play the same Guépards in the first round of playoffs.


Résumé du match contre les Guépards
Summary of the game against the Guépards



Lakeshore Panthers 14 vs Atôme Argent 0 

Midget 34 @ Joliette Pirates 18
 
Midget team game stats

L'équipe midget avait joué un genre de football très divertissant et efficace et elle avait mérité une victoire de 34 à  18 sur les Pirates de Joliette. Privé de leur quart-arrière partant Maxime Trudeau, qui n'a pas pu accompagner l'équipe en raison d'un événement familial important (en fait, il devait assister à  un mariage mais ce n'était même pas le sien, qui aurait été plus facile à  comprendre) l'équipe avait trouvé un moyen de surmonter ce défi.

à‡a avait pris un quart de jeu pour que l'équipe s'adaptait à  la nouvelle réalité mais une fois qu'elle avait appris de jouer avec trois quarts-arrière au lieu d'un seul elle contrôlait le match parce que Joliette ne pouvait pas trouver de bonne réponse à  l'attaque « wildcat ». À même temps, la défense des Stallions avait fait des ajustements corrects et après avoir accordé 114 verges au sol au cours du premier quart, elle avait limité Joliette à  seulement 126 verges au sol pendant les derniers trois quarts. Plus important encore, l'équipe entière jouait avec de l'enthousiasme et de la motivation qu'on a pas vu jusqu'à  présent. Les joueurs étaient prêts à  jouer à  chaque essai, il y avait toujours le nombre correct des joueurs au terrain et, ce qui est le plus important, ils avaient reçu que quatre penaltiés pour 35 verges en total.

Le match avait commence mal pour les Stallions. L'offense avait commis de révirements au cours de deux premières séries à  l'attaque et Joliette en avait profité chaque fois pour marquer des touchés et aller en avant 12 à  0. Alexandre Chverier avait bloquée les deux bottés de transformation de Joliette.

Cependant, dès le début du deuxième quart, la situation avait commencé à  s'ameliorer. Tout d'abord, Jesse Walsh avait créé un révirement avec une interception au centre du terrain. L'offensif des Stallions ne pouvait pas profiter de l'opportunité cette fois mais ils feraient payer à  Joliette pour leurs erreurs sur quatre de cinq prochains révirements à  partir de la série offensive suivante de Joliette quand Alexandre Cloutier avait plaqué le porteur de ballon des Pirates derrière la ligne de mêlée sur un 4-ième essai et un verge à  franchir à  la ligne de 49 verges des Stallions. Les Stallions avaient ensuite effectué une attaque de 60 verges sur neuf jeux pour marquer un touché sur une course de neuf verges de Bryce Vieira et ils avaient reduit l'écart au pointage à  12 à  6 à  la pause du mi-temps.

Au début de la deuxième moitié du match il semblait comme si les Stallions avait créé l'égalité quand Nick Mann avait retourné un botté de dégagement de Joliette 83 verges jusqu'à  la zone des buts mais le touché avait été annulé en raison d'une pénalité pour un bloc illégal. Toutefois, ça n'avait pas decouragé les Stallions qui avaient immédiatement monté une attaque de 83 verges en neuf jeux pour marquer un touché sur un jeu d'une passe suivie d'une course de 28 verges de Vieira (la passe faite par Jonathan Bondy) pour égaliser la marque 12 à  12.

Le point tournant du match s'est passé au cours de la série offensive suivante des Stallions quand Julian Mangan avait fait un botté de dégagement à  la ligne de 23 verges de Joliette mais le ballon avait frappé le casque d'un joueur de la ligne et il avait rébondi à  Bondy qui l'avait porté 13 verges pour un premier essai. Les arbitres devaient discuter et expliquer la décision sur le terrain aux entraîneurs de Joliette mais à  ce point il semblait que même quand les choses n'allaient pas bien pour eux, les Stallions avaient encore de la bonne fortune de leur côté. L'offense n'avait pas marqué de points sur cette série à  cause d'un placement raté mais elle avait marqué sur la série suivante après un autre révirement de Joliette provoqué cette fois par la deuxième interception du match de Walsh. Un jeu avait suffit, à  noter une course de 44 verges de Vieira, pour entrer dans la zone des buts et prendre le devant pour la première fois dans le match, 19 à  12 après une transformation reussie de Mann.

Les Stallions sont ensuite allés de nouveau en attaque quand ils avaient arraché le ballon aux Pirates sur le botté d'envoi grâce à  l'effort de Sebastien Blair qui avait recouvré le ballon à  la ligne de 35 verges de Joliette. Quatre jeux plus tard, Mann avait achevé l'attaque avec un touché sur une course de quatre verges auquel il avait ajouté deux points avec une transformation par la course. Ces exploits avaient donné aux Stallions une avance de 27 à  12 au début du 4-ième quart.

Joliette avait réussi un touché pour réduire l'écart à  27 à  18 mais les Stallions avaient ensuite profité d'un révirement des Pirates pour marquer un touché eux même avec seulement quatre minutes à  jouer sur un jeu d'une passe suivie d'une course de 50 verges de Mann, qui avait aussi fait le botté de transformation pour porter le pointage final à  34 à  18.

À l'attaque, Vieira s'est distingué avec 109 verges en 20 portées de ballon et 34 verges sur deux passes captées en plus de 121 verges par la passe (11 passes tentées, 8 complétées et aucune interception). Bondy avait cumuli 109 verges (14 courses pour 72 verges et 4 passes captées pour 37 verges), tandis que Mann avait contribué avec 78 verges (4 course pour 16 verges et 2 passes captées pour 62 verges).

Parmi la défense, en plus des bottés bloqués par Chevrier, les interceptions par Walsh et l'échappé recouvré par Blair, Chevrier, Dorian Amaury, Dan White, Cloutier et Samuel Kingsbury avaient effectué ensemble quatre sacs du quart arrière. Chevrier, Walsh, Francis Desjardins, Christopher Minier et Brandon Malone étaient les plaqueurs les plus fréquents.

The midget team played a very entertaining and effective brand of football on the way to a 34-18 win over the Joliette Pirates. Playing without their quarterback Maxime Trudeau who could not be with the team because of an important family event (actually, he had to attend a wedding but it wasn't even his own, which would have been more understandable) was a big challenge but the team responded to it.

It took the team one quarter of play to adjust to the new reality but once they figured out how to play with three quarterbacks instead of just with one they were in control of the game as Joliette could not find a good response to the wildcat offense. At the same time, Stallions defense made all the right adjustments and after allowing 114 rushing yards in the first quarter, they limited Joliette to just 126 rushing yards for the rest of the game. Most importantly, the whole team played with a level of enthusiasm and motivation that they had not shown until now. They were ready for every play, they had the right number of players on the field and, most importantly, they only had four penalties called against them for 35 yards in total.

The game did not start well for the Stallions. The offense turned the ball over on the first two possessions and Joliette capitalized both times to score touchdowns and go up 12-0. Alexandre Chverier blocked both Joliette convert kicks.

However, from the start of the second quarter things started to turn around. First, Jesse Walsh created a turnover by intercepting a Joliette pass at center field. Stallions offense could not take advantage of the opportunity that time but they would make Joliette pay for their mistakes on four of the next five 
turnovers starting with the following Joliette possession when Alexandre Cloutier caused a turnover on downs when he tackled a Pirates running back behind the line of scrimmage on a 4-th down a one yard to go at the Stallions 49-yd line. Stallions offense then went 60 yards on nine plays and scored a TD on a 9-yd run by Bryce Vieira to make the score 12-6 at half time.

At the start of the second half it looked like Stallions had evened the score when Nick Mann returned a Joliette punt 83 yards for a major but the touchdown was called back because of an illegal block penalty. However, Stallions just shrugged it off and went 83 yards in nine plays to score a touchdown on a 28-yd catch-and-run play by Vieira on a pass from Jonathan Bondy to tie the score 12-12

The turning point of the game happened on the next Stallions offensive drive when Julian Mangan punted from the Joliette 23-yd line but the ball hit the helmet of one of the linemen and bounced right back to Bondy who carried it 13 yards for a first down. The referees had to discuss and explain the ruling on the field to the Joliette coaches but at that point it seemed that even when things did not go right for them, Stallions still had luck on their side. Offense did not score any points on that drive after a field goal attempt went wide but they scored on their next possession after another Joliette turnover created by Walsh's second interception of the game. It took just one play, a 44-yd run by Vieira, to get into the end zone and take the lead for the first time in the game, 19-12 after a successful convert kick by Mann.

Stallions got ball right back on the ensuing kickoff when
Sebastien Blair chased the ball and recovered it at the Joliette 35-yd line. Four plays later, Mann finished the offensive drive with a 4-yd TD run and added two more points with a rushing convert to give Stallions a 27-12 lead at the start of the 4-th quarter.

Joliette managed to score one more TD after that to reduce the lead to 27-18 but Stallions took advantage of another Pirates turnover to score a TD of their own with just four minutes left to play on a 50-yd catch-and-run play by Mann, who then kicked the convert to make the final score 34-18.

On offense, Vieira stood out with 109 yards on 20 carries and 34 yards on two catches in additional to 121 passing yards (11 attempts, 8 completions and no interceptions). Bondy had 109 yards (14 carries for 72 yards and 4 catches for 37 yards) while Mann contributed with 78 yards (4 carries for 16 yards and 2 catches for 62 yards).

On defense, in addition to the blocked kicks by Chevrier, the interceptions by Walsh and the fumble recovery by Blair, Chevrier, Dorian Amaury, Dan White, Cloutier and Samuel Kingsbury combined their efforts to make four QB sacks. Chevrier, Walsh, Francis Desjardins, Christopher Minier and Brandon Malone were the leading tacklers.



Dimanche/Sunday, Oct. 4, 2009

Pee-wee AAA 0 @ Westpark Cowboys 53

Bantam 41 @ St-Léonard Cougars 0

Bantam team game stats

L'équipe bantam des Stallions avait obtenu de l'effort complet pendant tout le match tant de la défense que de l'attaque en route vers une deuxième blanchissage cette saison des Cougars de St-Léonard, cette fois par la marque de 41-0. L'offensif avait commis que trois revirements tandis que la défense en avait provoqué cinq dont deux avaient mené aux touchés des Stallions. Le seul endroit o๠ils doivent encore s'ameliorer c'est sur les pénalités, en particulier pour l'unité défensive qui a été pénalisé huit fois pour 72 verges.

Les Stallions avaient rapidement pris le devant 7 à  0 sur leur première série offensive lorsque Charles-Alexandre Hébert s'est rejoint avec Quaid Johnson à  marquer un touché sur un jeu d'une passe suivie d'une course de 28 verges et Parker O'Shea avait botté le converti. Ils avaient augmenté leur avance à  13 à  0 au milieu du 2-ième quart quand Hébert avait marqué son deuxième touché sur un jeu semblable mais cette fois de 52 verges après que Codey Daly avait arraché le ballon aux Cougars avec une interception.

Le point tournant du match est arrivé sur la série offensive suivante de St-Léonard. Les Cougars avaient obtenu un 1-er essai à  la ligne de 5 verges des Stallions et il semblait certain qu'ils marqueraient quelques points mais Alexandre Normand avait intercepté une passe à  la ligne d'entrée dans la zone des buts et il avait commencé à  courir dans l'autre sens. Quand il s'est rendu à  la ligne de 40 verges il avait fait une passe latérale à  Daly et il avait ensuite bloqué le quart arrière de St-Léonard qui tentait de faire un plaqué. Cela avait ouvert la voie à  Daly pour traverser les 70 verges restants jusqu'à  la zone des buts des Cougars. O'Shea avait à  nouveau botté le converti pour porter la marque à  20 à  0 à  la pause du mi-temps.

Au cours de la deuxième moitié du match, l'offensif des Stallions avait marqué encore trois fois tandis que la défense n'avait pas permis à  St-Léonard de s'approcher à  la zone des buts des Stallions de plus près que 21 verges.

Alex Pilon avait marqué un touché au début du 3-ième quart sur une course de deux verges lorsque Patrick Giroux et Serge Pilon auraient marqué à  la fin du match, Giroux sur une passe de 7 verges tandis que Pilon avait marqué sur une course de 8 verges. O'Shea avait reussi tous les trois bottés de transformation.

Johnson avait terminé le match avec 198 verges par la passe (26 passes tentées dont 13 complétées et une interception). Hébert avait cumulé 103 verges (1 course pour 6 verges et 4 passes captées pour 97 verges) tandis que Alex Pilon avait cumulé 90 verges (6 course pour 58 verges et 3 passes captées pour 32 verges).

Sur la défense, en plus d'une interception par Normand et deux par Daly, Samuel Theroux avait recouvré un échappé et ensemble avec Ashton Ewers, Alex Cronn, Jesse Fournier et #98 ils avaient effectué quatre sacs de quart arrière. Olivier Côte-du-Sablon avait accompli le plus grand nombre de plaqués.
The bantam Stallions got a complete game effort from both the defense and the offense on the way to their second shutout win over the St-Leonard Cougars this season, this time by a score of 41-0. The offense committed only three turnovers while the defense caused five and two of those led to Stallions touchdowns. The one area where they still need to do a bit of work is penalties, and specifically the defensive unit which was penalized eight times for 72 yards.

Stallions took a quick 7-0 lead on their first offensive drive when Charles-Alexandre Hébert joined forces with Quaid Johnson to score on a 28-yd catch-and-run play and Parker O'Shea kicked the convert. They increased their lead to 13-0 in the middle of the 2-nd quarter when Hébert scored his second TD, this time on a 52-yd catch-and-run play after Codey Daly got the ball with an interception.

The turning point of the game happened on the ensuing St-Leonard offensive drive. The Cougars got a 1-st down at the Stallions 5-yd line and appeared poised to score some points but Alexandre Normand intercepted a pass at the goal line and started running towards the Cougars end zone. When he got to the 40-yd line he made a lateral pass to Daly and then blocked the St-Leonard QB who was trying to make a tackle. That cleared the path for Daly to run the remaining 70 yards towards the end zone. O'Shea kicked the convert again to make it 20-0 at half time.

In the second half, Stallions offense scored three more times while the defense did not allow St-Leonard to get any closer to the Stallions end zone than 21 yards.

Alex Pilon scored at the beginning of the 3-rd quarter on a 2-yd run while Patrick Giroux and Serge Pilon would score near the end of the game, Giroux on a 7-yd pass while Pilon scored on an 8-yd run. O'Shea kicked all three converts.

Johnson finished the game with 198 passing yards on 26 attempts, 13 completions and one interception. Hébert gained 103 yards (1 carry for 6 yards and 4 catches for 97 yards) while Alex Pilon had 90 yards (6 carries for 58 yards and 3 passes for 32 yards).

On defense, in addition to one interception by Normand and two by Daly, Samuel Theroux recovered a fumble while he together with Ashton Ewers, Alex Cronn, Jesse Fournier and #98 combined on four QB sacks. Olivier Côté-du Sablon led he team with the most tackles.

 
Bris d'égalité / Tie-breaker game
Moustique AA 6 @ L-L Pumas 28
 
 

About this Archive

This page is an archive of entries from October 2009 listed from newest to oldest.

September 2009 is the previous archive.

November 2009 is the next archive.

Find recent content on the main index or look in the archives to find all content.

Pages

Powered by Movable Type 4.21-en